10 septembre 2006

Calappa bicornis
Ce grand crabe honteux vit dans les profondeurs moyennes. Les crabes honteux, de la famille des Calappidae, possèdent une paire de pinces caractéristiques. L’une des deux pinces présente une dent spéciale pouvant ouvrir les coquilles des gastéropodes comme un ouvre-boîtes. L’autre pince possède de longs doigts fins utilisés pour sortir la chair de coquille. Curieusement, c’est presque toujours la pince droite qui sert à ouvrir les coquillages. L’explication de cette particularité est simple : la pince droite est plus efficace pour ouvrir les coquilles dont l’ouverture est orientée vers la droite. Cette situation évoque celle des gauchers qui doivent utiliser des outils créés pour les droitiers. Les gauchers rencontrent beaucoup de difficultés pour utiliser les ouvre-boîtes « normaux ». Dans la mer les chasseurs (les crabes) et les proies (les gastéropodes) se livrent à une course aux armements ! Les gastéropodes ont une coquille ouverte vers la droite et les crabes ont évolué en ayant des armes de plus en plus adaptée pour vaincre leurs défenses. Il est à noter que ce phénomène n’a été découvert qu’en 1984. Jusqu’à présent, l’expédition Santo 2006 a découvert cinq espèces de crabes honteux.

Lieu :Vanuatu, Santo, Nord de l’île Aoré, Est de Chapuis Point
Méthode : tangle net à 46 m de profondeur
Scientifique : Prof. Dr. Peter K.L. Ng
Raffles Museum of Biodiversity Research, Singapore
National University of Singapore
Spécialiste des crabes

 


Photo: T.-Y. Chan (NTOU, Taiwan)

Les autres anecdotes du jour


Allogalathea elegans

Calappa gallus