Du 08 au 12 octobre 2021, pendant la semaine nationale de la science et de la technologie, le 1er séminaire Rios On Line s'est tenu à Novo Airão. Première rencontre entre concepteurs et quelques volontaires depuis la formation du projet, l'évènement a été un succès pour la connaissance des fleuves amazoniens et le dialogue science-société.

Premier séminaire Rios On Line à Novo Airão, octobre 2021

© Rios On Line - Bruna Gabriella Vaz

Pendant la semaine nationale de la science et de la technologie, entre le 8 et le 12 octobre, a eu lieu le 1er séminaire du projet de science citoyenne Rios On Line dans la petite ville de Novo Airão, située sur les berges do Rio Negro et face à l'archipel d'Anavilhanas dans le parc national du même nom, à 190 km de Manaus, capitale de l'État d'Amazonas.

Plus de vingt volontaires du projet, issus de différentes municipalités étaient présents et d'autres ont envoyé des vidéos pour apporter leur témoignage.Il y a eu des tables rondes avec échange d'expériences sur les différentes réalités des municipalités confrontées à des événements hydrologiques extrêmes, des mini-cours sur l'utilisation des techniques de surveillance hydrologique, des visites de stations hydrométriques, des conférences par les étudiants et une exposition de photos Instagram du projet dans un restaurant de la ville.

L'événement, organisé par l'équipe du projet avec le groupe de recherche H2A (Hydrosystèmes et Humains en Amazonie), a été soutenu par l'IRD, SO HYBAM, le Secrétaire des Sciences et Technologies d'Amazonas et d'autres partenaires.

Qu'est-ce que Rios Online?

Rios On Line est un projet de vulgarisation scientifique et science citoyenne, né de la volonté de faire dialoguer science et populations amazoniennes, un public particulièrement vulnérable au changement climatique. Conçu en 2005 par les universités amazoniennes UFAM, UEA et INPA, il est aujourd'hui piloté par l'UFAM et soutenu par l'observatoire du bassin amazonien HYBAM, le Service géologique du Brésil (CPRM SUREG/Manaus), l'Agence nationale de l'eau et l'Institut Chico Mendes pour la préservation de la biodiversité (ICMBIO) à travers le CEPAM et le Conseil de gestion du parc national d'Anavilhanas, et l'Ambassade de France au Brésil.

⇒ Visitez le réseau sur Instagram : @rios_online

⇒ Visitez le site web