L’IRD, le Cirad et l’Académie nationale des sciences, arts et lettres du Bénin (ANSALB), en partenariat avec l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), l’ambassade de France au Bénin et le Centre de Recherche du Développement International du Canada (CRDI), organisent le prochain colloque international Science ouverte au Sud du 25 au 27 octobre, au Palais des congrès de Cotonou.

Pendant 3 jours, scientifiques, professionnels de l’information, représentants d’institutions de recherche et d’organisations en charge de politiques de recherche échangeront sur les enjeux de la science ouverte et plus particulièrement sur le partage des données de la recherche.

© IRD

En 2019, la première édition du colloque international « Science ouverte au Sud » s’est tenue à Dakar. Elle a abouti à la rédaction de la « Déclaration pour le partage et l’ouverture des données de la recherche pour le développement durable » qui fixe un ensemble d’objectifs concernant la gestion, la valorisation, le partage et la gouvernance des données. L’édition 2022 ambitionne de dresser un panorama des approches en matière de gestion et d’ouverture des données de la recherche en Afrique, particulièrement en Afrique francophone. 

Dans un contexte où les pays du Sud peuvent se heurter à des mécanismes qui limitent les productions scientifiques, la science ouverte représente un véritable levier pour faciliter la mise à disposition de données utilisables et valorisables pour la société. Elle renforce également la visibilité et le partage des innovations, des technologies et des connaissances à l’échelle régionale et internationale. 

L’engagement des institutions organisatrices et partenaires pour une science ouverte vise à améliorer le partage, l’appropriation et la valorisation des résultats de la recherche dans la prise de décision, et ainsi à développer une science innovante, impactante et durable, qui contribue à l’amélioration des conditions de vie des populations. Le colloque « Science ouverte au Sud – Gestion et ouverture des données de la recherche : panorama et perspectives en Afrique » sera l’occasion de partager et de promouvoir les bonnes pratiques en la matière. 

Les premiers résultats de l’enquête « Panorama des politiques et dispositifs de données de la recherche mis en place en Afrique », lancée en ligne en septembre 2022, y seront également présentés.   

L’IRD et le Cirad inscrivent leur action dans le cadre du Plan national pour la science ouverte conduit par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, initié en 2018.

Qu’est-ce que la science ouverte* ?

 

La science ouverte, c’est la diffusion sans entrave des publications et des données de la recherche. Elle s’appuie sur l’opportunité que représente la mutation numérique pour développer l’accès ouvert aux publications et – autant que possible – aux données de la recherche.

 

La science ouverte vise à construire un écosystème dans lequel la science est plus cumulative, plus fortement étayée par des données, plus transparente, plus rapide et d’accès plus universel.

 

Elle induit une démocratisation de l’accès aux savoirs, utile à la recherche, à la formation, à l’économie, à la société. Elle constitue un progrès scientifique et un progrès de société.

*Définition du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche 

En savoir plus 

Contacts

Organisateurs 

  • Jean-Christophe Desconnets, directeur de la Mission Science Ouverte (MSO) à l’IRD
  • Hugo Catherine, chargé de projets de la Mission Science Ouverte (MSO) à l’IRD 
  • Marie-Claude Deboin, déléguée à l’information scientifique et technique (Dist) au Cirad 
  • Sophie Fortuno, chargée de Mission Science ouverte et Données de la recherche au Cirad
  • Nazaire Padonou, président de l’Académie nationale des sciences, arts et lettres du Bénin (ANSALB) 

>> Consultez le communiqué de presse