La Terre a une quantité limitée d'eau qui se recycle dans ce qu'on appelle le "cycle de l'eau". Le climat, la météorologie, l'environnement, et plus généralement la vie aquatique et terrestre, ainsi que les activités humaines, sont profondément affectés par la variabilité et les changements de ce cycle continu et interconnecté.

Sous l’influence du changement climatique actuel, le cycle de l’eau semble se modifier. Cela devrait se traduire par une intensification des phénomènes de sécheresses et d'inondations à travers le monde, signes de l'accélération du cycle hydrologique. Ces changements font potentiellement peser une menace réelle sur la ressource en eau globale et nos sociétés.

L'observation des variables clés qui régissent le cycle global de l'eau, et une meilleure connaissance de leurs interactions, sont essentielles à notre compréhension du climat de la Terre et de ses changements, naturels ou anthropiques.

Ces observations sont aussi importantes pour l’élaboration de meilleures prévisions météorologiques, une meilleure surveillance des événements extrêmes tels que les inondations et les sécheresses, et participent à l'amélioration de la gestion de notre ressource en eau.

© Swot

Pour tenter de répondre à ces questions fondamentales, les scientifiques et les agences spatiales ont imaginé la mission SWOT (Surface Water Ocean Topography, mission satellite conjointe de la NASA et du CNES, avec l'appui des agences spatiales canadienne et britannique), qui sera lancée le 12 Décembre 2022.

L'objectif de SWOT est de réaliser la première étude mondiale de la cartographie de l’eau douce à la surface des continents, à une résolution spatiale d'une finesse sans précédent, et d'observer les détails de l'évolution des masses d'eau de surface au fil du temps.

Dans le cadre de cette mission, l'IRD, le CNES et plusieurs instituts d'Amérique du Sud (universités, agences d'État et fédérales) ont lancé le cycle de conférences "South America Water from Space".

La conférence "South America Water from Space III" se tiendra à Foz do Iguaçu, au Brésil, du 21 au 25 novembre 2022, seulement quelques semaines seulement avant le lancement prévu du satellite SWOT.

© Fabrice Papa

Elle vise à présenter et discuter des dernières avancées scientifiques et techniques développées pour caractériser la variabilité du cycle de l'eau à l'échelle globale et sur certaines régions d’intérêts en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie.

Les résultats de ces discussions aideront à identifier les principales limites actuelles et les principaux besoins en matière de systèmes d'observations, de modélisation et d'assimilation de données afin d'améliorer nos connaissances sur le cycle de l'eau et de quantifier ses changements futurs.

© Alexandre Marchetti

Pendant ces 5 jours, des présentations montrant l’intérêt de la synergie et de la complémentarité entre télédétection spatiale, modélisation et systèmes d'observations in situ serviront de bases de discussion aux équipes de recherche européennes et sud-américaines et aux Instituts opérationnels pour préparer la mise en place des capacités offertes par les observations spatiales.

 

Il y aura également des contributions originales portant sur des thématiques régionales sud-américains.

Les étudiants et jeunes scientifiques auront l'opportunité de se former aux activités techniques avec l’organisation de cours et de présenter leurs travaux lors d'une session de posters.

Organisateurs

  • SGB (Serviço Geológico do Brasil)
  • IRD (Institut de Recherche pour le Développement)
  • ITAIPU-Binacional
  • UFRGS (Universidade Federal do Rio Grande do Sul)
  • ABRHidro (Associação Brasileira de Recursos Hídricos)
  • CNES (Centre National d'études Spatiales).

Pour avoir accès à la conférence en ligne, veuillez-vous connecter : https://www.youtube.com/tvcprm

© DR