Le Festival international Jean Rouch est l’une des plus importantes manifestations européennes de cinéma documentaire de création lié aux sciences humaines et sociales. L’IRD, partenaire de ce festival, remettra le prix Gaïa le jeudi 12 mai dans le cadre de la sélection « Cap sur le vivant ».

Cette année, 31 films de 15 pays différents seront en compétition et présentés au musée du quai Branly – Jacques Chirac du 5 au 12 mai.

Les films sont tous suivis de débats en présence de leurs auteur.e.s accompagné.e.s de scientifiques et spécialistes en cinéma documentaire.

Quatre jurys composés de cinéastes, chercheur.euse.s, enseignant.e.s, étudiant.e.s et de détenus de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis vont décerner pas moins de 8 prix.

Gaïa, le prix décerné par l'IRD et consacré aux relations des humains avec leur environnement

Jean Rouch cap sur le vivantÀ l’occasion de sa 41e édition, le Festival élargit sa ligne éditoriale pour tenir compte de l’ensemble des sciences humaines et sociales.

Cette nouvelle perspective, avec et au-delà de l’anthropologie, ouvre à d’autres problématiques essentielles en sociologie, géographie, linguistique, démographie, histoire…

Ainsi a été créée une sélection compétitive transversale intitulée « Cap sur le vivant », dédiée aux films sur l’environnement, pour laquelle l’IRD dote le prix Gaïa d’un montant de 1 500 €.

Le prix sera remis le jeudi 12 mai par Ana Claudia Fonseca Brefe, déléguée régionale de l'IRD en Île-de-France, et Claire Lissalde, responsable du service audiovisuel à l'IRD.

Le Prix Gaïa récompense un film de la sélection « Cap sur le vivant », qui explore les relations humains-environnements, notamment les relations au monde vivant et à l’ensemble des êtres qui les peuplent.

Une sélection dédiée aux créations sonores

Avec l’ambition de rendre compte davantage de la diversité des pratiques documentaires, le Festival intègre également à sa programmation trois journées destinées aux créations sonores, qui se dérouleront du 16 au 18 mai, au campus Condorcet d’Aubervilliers.

À cette occasion, l’anthropologue de l’IRD Nicolas Puig interviendra lors de la table ronde « À l’écoute du monde » à propos du field recording, le 17 mai, de 14 à 17h à la Maison des sciences de l'homme, Paris Nord (Campus Condorcet).