Sommaire

Mis à jour le 18/01/21

L’IRD invite les jeunes, lycéens et collégiens, à s’emparer de la démarche scientifique pour développer une citoyenneté informée, active et engagée.

Dans nos délégations et nos représentation nous mettons en œuvre un programme d’actions sciences-société favorisant le dialogue entre les scientifiques et les jeunes, prioritairement dans les pays du sud. Nos objectifs ? 
 

  • mobiliser la jeunesse pour répondre aux défis contemporains ;
  • renforcer les compétences des éducateurs, des enseignants et des médiateurs. 

Ces cinq dernières années, ce sont des milliers de collégiens et de lycéens du monde entier qui ont été touchés par ces actions. 

Ces projets sont régulièrement présents dans les grands rendez-vous de la culture scientifique en France, mais aussi de l’agenda international : les COP 22 et 23 à Marrakech et Bonn, la Conférence de l’ONU Ocean Days à New York en 2017, ou encore le 30ème anniversaire du GIEC à l’Unesco en 2018.

sortie terrain Niger

© IRD

Nos projets phares

  • Les réseaux internationaux de clubs jeunes

    Depuis 20 ans, plus de 200 clubs jeunes ont vu le jour dans les pays où l'IRD est implanté. Dans ces clubs, une dizaine de jeunes conduit une étude scientifique autour de sujets essentiels à l'atteinte des objectifs du développement durable (lutte contre le paludisme, biodiversité, développement urbain, migrations, climat, etc.) et construit des protocoles expérimentaux accompagnée par un chercheur de l'IRD ou partenaire. Guidés par leurs professeurs ou des médiateurs locaux, les lycéens et collégiens apprennent à produire des connaissances et aiguisent leur esprit critique.

    En savoir plus

  • ePOP, Petites Ondes Participatives

    ePOP, Petites Ondes Participatives est un réseau citoyen d’information, de débat et de mobilisation sur les changements climatiques et environnementaux.

    Porté par l’IRD et RFI Planète Radio (groupe France médias monde) depuis 2017, ePOP a l’ambition de donner la parole aux populations confrontées au quotidien aux changements globaux, la mettre en dialogue avec les scientifiques, les experts et les décideurs, et la diffuser à l’échelle locale, régionale et internationale. Par la réalisation de courtes vidéos avec leurs smartphones, les jeunes « ePOPers » (15-30 ans) se font les porte-parole du ressenti, de l’expérience et des questionnements de leur communauté et ses différentes générations, tout particulièrement les anciens.

    En savoir plus
         

ePOP

© RFI

Des partenariats, de l'échelle locale à internationale

Pour mener à bien ces actions, nous travaillons en partenariat avec de nombreux acteurs de la jeunesse et de l'éducation. Ces partenariats se font aussi bien à l'échelle locale pour assurer l'implantation des projets et leur suivi qu'à l'échelle internationale. Nous sommes ainsi membre fondateur de l'Office for Climate Education, initiative internationale ayant pour but d'organiser une forte coopération internationale entre organismes scientifiques, ONG et institutions éducatives pour éduquer les générations présentes et futures au changement climatique.