Mis à jour le 03/02/21

Pour mener à bien leurs projets de recherche, l’IRD, le CNRS et le Cirad collaborent avec de nombreux instituts de recherche et universités d'Afrique Australe et promeuvent la mise en place d’instruments de partenariats à l'international.

 Centre de Recherche en Informatique de Lens

© Frédérique PLAS / CRIL / CNRS Photothèque

Branchements réseaux et électriques d'un cluster du Centre de Recherche en Informatique de Lens.

Outils de collaboration internationale

Les outils de l’IRD

L’institut de Recherche pour le Développement propose plusieurs outils afin de développer les collaborations scientifiques à l’international :

Les outils du CNRS

Le Centre National de la Recherche Scientifique propose à ses chercheurs de former plusieurs types de structures partenariales à l'international :

  • IEA – International Emerging Action
  • IRN – International Research Network
  • IRP – International Research Project
  • IRL – International Research Laboratory

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les outils du Cirad

Le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement forme des dispositifs de recherche et d'enseignement en partenariat afin de développer les collaborations scientifiques à l’international.

Pour en savoir plus, visitez cette page.

 

Actualités

Arrivée et installation d'une jeune termitière par l'équipe franco-sud-africaine, à l'Université de Pretoria.

© Pierre de Parscau / CNRS Photothèque

Arrivée et installation d'une jeune termitière par l'équipe franco-sud-africaine, à l'Université de Pretoria.

Nos partenaires

Afrique du Sud

  • Department of Agriculture, Forestry and Fisheries (DAFF)

    Le DAFF est chargé de faire progresser la sécurité alimentaire et la transformation du secteur par le biais de politiques, législations et programmes innovants, inclusifs et durables. Sa section « Fisheries Research and Development » est un partenaire important de l’IRD en sciences marines, depuis transférée au Department of Environment, Forestry and Fisheries.

  • Department of Environment, Forestry and Fisheries (DEFF)

    Le ministère de l'environnement, des forêts et des pêches a pour mandat de protéger l’environnement, conserver les ressources naturelles et veiller à maintenir un équilibre entre développement durable et redistribution équitable des bénéfices issus de l’exploitation des ressources naturelles. Sa section « Oceans and Coasts » est un partenaire essentiel de l’IRD en sciences marines.

  • Department of Science and Innovation (DSI)

    Le Ministère de la science et de l’innovation est chargé de proposer et d'exécuter la politique du gouvernement dans les domaines de la recherche scientifique, du développement technologique et de l'innovation. La mission du DST est de développer, coordonner et gérer un système national sud-africain de l’innovation capable de maximiser le développement du capital humain du pays, d’assurer une croissance économique soutenable, ainsi que d’améliorer la qualité de vie de ses citoyens. DSI et IRD ont collaboré sur de nombreux projets et programmes européens tels que ERAfrica et ESASTAP+. Le DSI, la NRF, le SCAC et le Bureau IRD-CNRS-Cirad ont été partenaires dans l’organisation des premiers French-South African Science and Innovation Days en 2019.

  • Ditsong Museum of Natural History

    Situé à Pretoria sous la tutelle du ministère des Arts et de la Culture, le Ditsong Museum of Natural History est spécialisé dans la conservation des collections en sciences naturelles. Il présente d'importantes collections illustrant la biodiversité animale du pays ainsi qu'une section paléontologique emblématique. Partenaire de longue date du CNRS en Paléosciences, il héberge l'IRL HOMEN et son laboratoire.

  • National Research Foundation (NRF)

    Le mandat de la NRF est de promouvoir la recherche par le financement, le développement des ressources humaines et la mise à disposition d’infrastructures de recherche afin de faciliter la création de connaissances, l'innovation et le développement dans tous les domaines de la science et de la technologie, y compris les connaissances autochtones, et contribuer ainsi à l'amélioration de la qualité de vie des Sud-Africains. La NRF est également en charge des plateformes nationales d'infrastructures telles que SAIAB et SAEON sur la biodiversité, iThemba en sciences nucléaires, et SAAO et SARAO en radioastronomie. La NRF a signé un accord-cadre avec l'IRD, le CNRS et le Cirad, et les outils de partenariat du CNRS et de l'IRD peuvent être cofinancés par la NRF après évaluation. Le DSI, la NRF, l’ambassade de France et l'IRD-CNRS-Cirad ont été partenaires dans l'organisation des premiers French-South African Science and Innovation Days en 2019.

  • Nelson Mandela University (NMU)

    La Nelson Mandela Metropolitan University a été créée en 2005 par la fusion de trois institutions plus anciennes (l'Université de Port Elizabeth, le Port Elizabeth Technikon et la Vista University). Depuis juillet 2017, elle est renommée Nelson Mandela University (NMU) et comprend près de 30,000 étudiants et 2500 personnels. Le CNRS et l’IRD se classent 2e et 3e partenaires internationaux de cette université avec des copublications principalement en Ecologie, Conservation de la Biodiversité et Oceanographie. La NMU, le CNRS et l’Université Lyon 1 sont associés au sein de l’International Research Laboratory REHABS, créé en 2019.

  • North West University (NWU)

    NWU a été créée en 2004 par fusion de la Potchefstroom University for Christian Higher Education et de l’University of North-West. NWU possède trois campus à Potchefstroom, Mahikeng et Vanderbijlpark. C'est la deuxième plus grande université d'Afrique du Sud, après l'UNISA, avec environ 64 000 étudiants (enseignement à temps plein et à distance). NWU figure parmi les premières universités d'Afrique du Sud (5ème, THE 2020) et collabore avec le CNRS principalement à travers l’IRP ARSAIO et l'IEA HBAO en sciences de l’atmosphère.

  • South African Medical Research Council (SAMRC)

    Le SAMRC a pour mandat d’améliorer la santé de la population du pays, grâce à la recherche, au développement et au transfert de technologies. Il développe des projets de recherche conjoints avec le CNRS dans le cadre de l'IRP ARSAIO.

  • Stellenbosch University (SU)

    Située au cœur des vignobles sud-africains, avec près de 32 000 étudiants et 3500 personnels, SU est une des premières universités de recherche d’Afrique du Sud (3e, THE, ARWU 2019). SU est partenaire du CNRS avec lequel elle est associée au sein de l’IRN GANDA en mathématiques et de l’IRP BuCoMo en géologie. Elle héberge également un scientifique du Cirad travaillant sur la diversité et la taxinomie des insectes de culture.

  • University of Cape Town (UCT)

    Fondée en 1829, UCT est la plus ancienne université d’Afrique du Sud. Première ou deuxième université du continent selon les classements internationaux, l'université de Cape Town héberge deux des 14 centres d’excellence de la NRF et du DSI : « Catalysis (c*change) », et « Centre in Birds as key to Biodiversity Conversation ». UCT est la première institution avec laquelle le CNRS copublie en Afrique du Sud, dans des disciplines variées. UCT est un partenaire essentiel de l’IRD en sciences marines et était jusqu’à récemment associée à l’IRD et au CNRS-INSU au sein du Laboratoire Mixte International ICEMASA.

  • University of Johannesburg (UJ)

    Créée en 2005 par fusion de plusieurs institutions et accueillant environ 50 000 étudiants, UJ se situe dans le top 500 des universités mondiales et le top 10 des universités sud-africaines (6-8e THE 2019). C’est le 3e partenaire du CNRS en Afrique du Sud (copublications). UJ est partenaire de l’IRL Homen en paléosciences et de l’IRP Bucomo en géologie.

  • University of KwaZulu Natal (UKZN)

    Créée en 2004 par fusion de l’université de Durban-Westville et l’université du Natal, basée à Durban sur la côte Est, UKZN est une des premières universités de recherche d’Afrique du Sud (3-5e ARWU 2019, 4e THE 2019). Quatrième partenaire Sud-Africain du CNRS pour les copublications, UKZN collabore avec le CNRS principalement dans le domaine des sciences de l’atmosphère dans le cadre de divers projets et notamment l’IRP ARSAIO. Elle collabore depuis 2007 avec l’IRD dans le domaine de l’agro-écologie et des sciences du sol.

  • University of Pretoria (UP)

    Fondée en 1908, l’Université de Pretoria accueille aujourd’hui sur ses quatre campus plus de 53 000 étudiants, dont près de 4 500 étrangers originaires de 60 pays. Elle se classe parmi les premières universités sud-africaines (3-5e ARWU 2019, 6-8e THE 2019). UP héberge 2 des 14 centres d’excellence de la NRF et du DST : « Food Security », avec l’université du Western Cape, et « Tree Health Biotechnology ». Elle a créé le Campus Future Africa en 2019, plateforme d’enseignement, de recherche et d’innovation visant à aborder de manière interdisciplinaire les grands défis africains du développement. Elle est associée au Cirad au sein du Centre d’Excellence GovInn qui effectue des recherches à l’échelle régionale sur les politiques publiques et la gouvernance. UP héberge 3 scientifiques du Cirad en expatriation. UP est le principal partenaire de l’IRD autour de l’étude des facteurs environnementaux et socio-économiques à l’origine du paludisme résiduel dans le nord de l'Afrique du Sud.

  • University of the Witwatersrand (Wits)

    Première ou deuxième université du continent selon les classements internationaux, l'Université du Witwatersrand, basée à Johannesburg, est une des deux universités de recherche les plus renommées dans le paysage sud-africain. Wits, 2e partenaire Sud-Africain du CNRS en termes de copublications, est un partenaire essentiel du CNRS dans de nombreux projets de coopération scientifique internationale recouvrant des disciplines variées, notamment en paléosciences, en écologie/biodiversité (IRP DROUGHT) et en sciences humaines sociales. Wits est partenaire de l’IRD au sein du GDRI-Sud DiSAA.

  • University of Western Cape (UWC)

    Fondée en 1960 et située la banlieue de Bellville à Cape Town, UWC est aujourd'hui classée 6-8e en Afrique du Sud (THE 2019). L'UWC co-héberge le DST-NRF Center of Excellence in Food Security avec l'Université de Pretoria et collabore principalement avec le Cirad dans le cadre de GovInn, centre conjoint dédié à l’étude de la gouvernance. L'UWC accueille Bruno Losch, Cirad, et co-directeur du Centre GovInn.

  • Water Research Commission (WRC)

    Sa mission est d'être un nœud mondial de connaissances sur l'eau et le premier centre de connaissances sur l'eau en Afrique du Sud, actif dans toute la chaîne de valeur de l'innovation. Son mandat comprend la promotion de la coordination, de la coopération et de la communication dans le domaine de la recherche et du développement sur l'eau ; identifier les besoins et les priorités de la recherche ; stimuler et financer la recherche ; promouvoir un transfert efficace d'informations et de technologies ; et renforcer les capacités dans ce secteur. La WRC est un partenaire actif et un bailleur de l'IRD en agroécologie et dispose d’un accord-cadre avec l’IRD.

Zimbabwe

  • University of Zimbabwe (UZ)

    L’UZ, est une université publique du Zimbabwe, située à Harare, fondée en 1952 en tant qu’University College of Rhodesia and Nyasaland devenue University of Rhodesia, puis renommée University of Zimbabwe à l’indépendance en 1980. Elle comprend environ 20 000 étudiants et 840 personnels académiques. Le CNRS et le Cirad sont présents au Zimbabwe depuis 1992 et mènent depuis de nombreux projets avec l’Université du Zimbabwe. La plateforme de recherche « Production et conservation en partenariat » (RP-PCP) a été créée en 2007, associant formellement l'Université du Zimbabwe et l'Université nationale des sciences et technologies à deux organismes de recherche français, le Cirad et le CNRS, soutenus par l'Ambassade de France à Harare. L’IRD collabore en sciences de la santé avec UZ, le CNRS et le Cirad depuis 2015 grâce à ce dispositif. 

Mozambique

  • Universidade Eduardo Mondlane (UEM)

    Fondé en 1962 sous le nom de Estudos Gerais Universitários de Moçambique, l'établissement a acquis son statut d'université en 1968. En 1976, après l'indépendance du Mozambique, l'université a été rebaptisée Universidade Eduardo Mondlane en l’honneur du président du Front de libération du Mozambique. L’IRD collabore avec de l’UEM depuis 2013 avec la JEAI MOCA (2013-16) qui a permis de former et soutenir des océanographes mozambicains. L’UEM est partenaire de l’IRD pour différents projets sur la dynamique des deltas, notamment du projet WIoDER, du GDRI-Sud Deltas et de la JEAI ITango-Moz. Depuis 2018, l’UEM accueille Stéphanie Duvail (IRD, PALOC).

Namibie

  • University of Namibia (UNAM)

    Créée en 1992, l'Université de Namibie (UNAM) est la plus grande université de Namibie. 36 professeurs et 288 chargés de cours (titulaires d'une maîtrise) établis sur 12 campus et 11 centres régionaux du pays enseignent à une population de plus de 30 144 étudiants (2019) de 41 pays et de tous les continents. Le CNRS collabore avec l'UNAM en sciences météorologiques (International Emerging Action HBAO). L'IRD est également partenaire de l'UNAM en aquaculture dans le cadre du GDRI-Sud AfriMAQUA.