Dans un article publié dans La República, Javier Herrera, économiste et représentant de l'IRD revient sur l'annonce faite par le gouvernement d'une aide de S/70 pour les travailleurs les plus pauvres.

© ©RD -Germinal, Gabalda

Suite à l'annonce par le gouvernement d'un transfert mensuel de S/70 pour les travailleurs dont les salaires sont inférieurs à S/2000, Javier Herrera a souligné qu'il est, effectivement, plus efficace de transférer directement des aides aux ménages dans le besoin plutôt que d’opter pour des subventions généralisées aux prix des produits qui ont connu une hausse importante.

Cependant, il rappelle que depuis mars 2020, très peu d'aides sociales ont été mises en place contre la perte cumulée de ménages. Encore aujourd’hui, les ménages sont toujours impactés par la crise du COVID-19.

Au Pérou et notamment dans la capitale, la reprise de l'emploi de qualité est toujours à la traîne, et  si le produit brut semble pouvoir revenir au niveau de la période pré-pandémique, il n'en va pas de même pour l'emploi. Enfin, le chercheur rappelle que toute impulsion fiscale à la demande a un effet stimulant, mais il faut veiller à ce qu'elle soit pérenne dans le temps.

  • Lire l'article ici