Du 24 au 29 octobre 2022 s’est déroulée la première mission d’échantillonnage de l’ADN environnemental dans les parcs marins des embouchures des estuaires du Sud Gabon. Cette mission était composée de chercheurs de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CENAREST), de l’Agence Nationale des Parcs Nationaux du Gabon (ANPN) et du Ministère des Eaux et Forêts.

Prélèvement de l’eau
Prélèvement de l’eau

L’objectif de cette mission  était de collecter de l’ADN des requins et des raies dans l’eau de mer afin d’estimer la diversité des espèces présentes dans les parcs marins du Gabon. De Mayumba à Port Gentil, l’équipe de biologistes et d’écologues marins a prélevé des échantillons à 7 sites différents à différentes profondeurs. L’ADN environnemental a été recueillis sur des filtres. Les échantillons collectés seront extraits, amplifiés et séquencés prochainement à l’Université Littoral Côte d’Opale (France). Une seconde mission est prévue en mai 2023 pour tester un effet saisonnier de la présence des différentes espèces de requins et de raies au sein des parcs marins. Ces travaux de recherche bénéficient du soutien financier de l’ONG Sea Sheperd, engagée dans la protection des écosystèmes marins et de la biodiversité.