Le 26 octobre 2022 s'est tenu un atelier de 4h sur le thème de la photogrammétrie 3D sous-marine à la Station SEAS-OI du campus de Terre-Sainte de l’Université de La Réunion. L'IRD est co-organisateur de cet événement, par Rodolphe Devillers (UMR Espace-Dev). Plusieurs de nos chercheurs et chercheuses IRD sont également intervenu(e)s: Isabel Urbina-Barteto (UMR Entropie) François Guilhaumon (UMR Entropie) et Pascal Mouquet (Espace-Dev).

© Matthias Belus

La photogrammétrie 3D sous-marine

Elle fait partie des méthodes de plus en plus populaires permettant de réaliser des relevés et des suivis précis de l’environnement marin et des infrastructures sous-marines. Grâce à la photogrammétrie, les scientifiques peuvent obtenir des informations sur la forme et les dimensions d’un objet à partir de nombreuses photographies qui en restituent, à l’échelle, une vue générale tridimensionnelle. Les relevés photogrammétriques fournissent une galaxie de points. À partir des points de référence positionnés sur les photos, celles-ci sont assemblées et documentées. On obtient ainsi un fichier de points qui associe les coordonnées des photos et celles du terrain. Un logiciel 3D traite ensuite l’ensemble des données de sorte à produire un modèle virtuel de l’objet dans ses trois dimensions. Plus les points sont nombreux, plus le volume de l’objet sera dessiné avec précision.

Présentation de Rodolphe Devillers, chercheur IRD - Espace-Dev

© Matthias Belus

Présentation de Sylvain Bonhommeau, Ifremer Réunion

© Matthias Belus

L'atelier

Des intervenants du domaine public de la recherche (IRDUniversité de la RéunionIfremer) et de bureaux d’études privés de La Réunion (Créocéan océan Indien et GeoLab) ont présenté les approches novatrices liées à la photogrammétrie 3D dans le domaine de l’étude des écosystèmes sous-marins: acquisition des données/imagerie, leur traitement, la création et l’analyse des modèles 3D et leur utilisation (dont l’étude de l’écologie des coraux).

Les intervenants ont également réalisé des démonstrations d’équipements et de logiciels, et ont échangé avec l'audience en répondant à une série de questions.

Au total, une soixante de participants ont assisté aux présentations, en présentiel et en ligne, par visioconférence. 

Participants

© Matthias Belus

Rodolphe Devillers a co-organisé cet atelier. Il est Directeur de recherche à l’IRD - UMR Espace-Dev et basé à la Station SEAS-OI à La Réunion. Son expertise se positionne de manière générale à l’interface entre la géomatique, une discipline s’intéressant à l’observation et la cartographie de la terre, et les environnements marins et côtiers. Il travaille entre autres depuis plus de 15 ans à améliorer notre connaissance des écosystèmes marins et concevoir des méthodes permettant de planifier, mieux gérer et protéger les milieux marins.