Sommaire

Jenny Telleria

© Jenny Telleria

Jenny Telleria est née à La Paz en Bolivie. Elle obtient son doctorat en 2003 dans le domaine de la génétique des populations / parasitologie, à l’Université de Montpellier II, en France. 

Elle effectue ensuite un post doctorat en recherche clinique dans le domaine de l’endoctrino-pédiatrie, avec des études complémentaires en médicine générale approfondie. 

Depuis, ses recherches sont spécialisées sur la Maladie de Chaggas et ses trois composantes : l’hôte mammifère, les vecteurs de la maladie et principalement le parasite (Trypanosoma cruzi).

Jenny Telleria a travaillé dans différentes pays d’Europe et d’Amérique latine comme la France, la Belgique, la Bolivie, le Brésil, le Venezuela ou encore l’Equateur. 

Actuellement, elle travaille donc pour l’IRD, en collaboration avec le centre de recherche pour la santé en Amérique Latine (CISeAL) de l’Université Catholique d’Equateur, à Quito. Ses recherches les plus récentes sont orientées sur l’expression génétique de la maladie de Chaggas à travers l’analyse protémique. 

Jenny sera à Quito jusqu’en février 2020. 

L’IRD Equateur lui souhaite la bienvenue !