Pour la journée mondiale de l'océan, dans le cadre du projet Blue Two, le 8 juin 2021 à 19h, l'IRD s'associe à Cosciences pour réunir professionnelle des pêches et chercheur afin de discuter "pêche durable" depuis le voilier Sea-Explorer.

Cet évènement en ligne fait partie du cycle Discutons! Le concept est simple : un ou plusieurs intervenants discutent d'un sujet de société avec les questions, remarques, critiques ou commentaires des spectateurs. Il est diffusé sur la chaine youtube de Cosciences.

 

Pêche durable

© Adobe stock

Un trésor à portée de palme

La pêche dans son ensemble pose depuis de nombreuses années bien des questions. Elle permet d'apporter une sécurité alimentaire à de nombreuses personnes, dont certaines en dépendent. Elle a un rôle économique important, et produit de nombreux échanges dans le monde, avec environ 40% de la production vendue sur les marchés internationaux. Mais cette industrie grandissante peut poser des problèmes environnementaux, mais a aussi des conséquences sur les communautés de pêcheurs. 

La pêche a également de nombreux enjeux en Méditerranée, une mer précieuse avec  28 % des peuplements qui sont constitués d’espèces endémiques, où on y recense 8 500 organismes macroscopiques. Cette mer constitue un réservoir majeur de biodiversité marine et côtière, bien qu’elle ne représente que 0,82 % de la surface des océans ; elle accueille 7,5 % de la faune et 18 % de la flore marine mondiale. La méditerranée est la mer semi fermée la plus grande au Monde, on peut encore y croiser des thons rouges, des dauphins, des tortues, mais aussi des rorquals, des baleines ou des orques!

Malheureusement "L'avenir de la Méditerranée est à un point de bascule", souligne le rapport sur l'état de l'environnement et du développement en Méditerranée (RED 2020). Les problématiques se propagent rapidement, impactent nombreuses espèces et les solutions sont complexes.

Pascal Bach

© IRD - Evelyne Tetaert

La rencontre d'un chercheur et d'une professionnelle des pêches

  • Pascal BACH, chercheur IRD à l'UMR MARBEC, travaille sur l’approche écosystémique des pêches
  • Carmen BATTEZ, chargée de mission Pêche chez OP DU SUD, accompagne les pêcheurs dans de nombreuses démarches, dont des dossiers environnementaux

L’animateur est Guillaume Bagnolini, journaliste scientifique à Cosciences.