Jeune doctorante camerounaise, Eden Masama Ngu travaille à l'université de Montpellier au sein de l’UMR TransVIHMI et au Centre Pasteur du Cameroun. Depuis 2022, elle bénéficie de la bourse doctorale de la Fondation Mérieux et de l'IRD. A l'occasion de l'ouverture de l'appel 2024, elle partage son expérience.

© IRD

Pouvez-vous présenter votre parcours de recherche ?

J’ai 28 ans, je viens du Nord-Ouest du Cameroun. Après trois ans au laboratoire de tuberculose du Centre Pasteur du Cameroun, où j’ai travaillé dans le diagnostic de la tuberculose, j’ai passé une maîtrise en santé publique et épidémiologie, à l'université catholique d'Afrique centrale de Yaoundé. Durant ce cursus, j’ai participé trois ans au projet TB-SPEED, en tant que coordonnatrice du laboratoire national pour le Cameroun, puis en tant que coordinatrice internationale des laboratoires pour les sept pays impliqués dans le projet. J'ai formé, suivi et supervisé les techniciens de laboratoire au niveau national et international sur les bonnes pratiques en laboratoire et le diagnostic de la tuberculose. J'ai aussi participé à la collecte de données pour l'analyse statistique, ainsi qu'à l'analyse des données de laboratoire.

Je suis aujourd’hui doctorante à l'université de Montpellier, plus précisément dans l'équipe TransVIHMI de l'IRD, sous la supervision de Maryline Bonnet, directrice adjointe de l’unité, et sous la co-supervision de Sara Eyangoh, directrice scientifique du Centre Pasteur du Cameroun. Ma thèse porte sur "L’amélioration du diagnostic de la tuberculose pédiatrique dans les pays à forte prévalence de tuberculose et aux ressources limitées".

Comment s’est déroulé le processus de candidature et d’obtention de la bourse ?

J’ai soumis ma proposition de recherche et j’ai rapidement été recontactée pour un entretien à distance. Moins de deux mois après, on m'annonçait que j'étais attributaire de la bourse de doctorat.

Que vous a apporté cette bourse commune ?

Je bénéficie d'un soutien financier mensuel lorsque je suis en France et au Cameroun. J'ai également bénéficié d'un soutien financier de l'université et de mes superviseurs pour participer à des formations et des conférences. Celles-ci ont étés essentielles pour mon développement académique et professionnel en tant que jeune chercheuse.

Avec l'assistance de mon superviseur, j'ai soumis un abstract à The Union, sur la question « La délégation de tâches du test Xpert Ultra aux infirmières pour améliorer l'accès au diagnostic de la tuberculose infantile dans les centres de santé primaires et accélérer les tests dans les services pédiatriques ». Celui-ci a été accepté et je l’ai présenté lors de la 53e conférence mondiale sur la santé pulmonaire de The Union, qui s’est tenue à Paris du 15 au 18 novembre 2023.

Comment envisagez-vous la suite de votre parcours scientifique et de vos recherches ?

Je souhaite que mon travail contribue à l'amélioration du diagnostic de la tuberculose, notamment chez les enfants dans les contextes à ressources limitées, et à long terme, j'aimerais participer activement à l'amélioration de la santé des populations, notamment dans le domaine des maladies infectieuses, d'abord chez moi au Cameroun, puis en Afrique et dans le monde entier.

Quels conseils donneriez-vous à de jeunes doctorants et doctorantes comme vous ?

Ne jamais cesser de poursuivre leurs rêves, ne jamais cesser d’avancer, peu importe les limitations, et toujours donner le meilleur d'eux-mêmes dans tout ce qu'ils font.

Appel 2024 | Bourse Fondation Mérieux - IRD  

La bourse commune de la Fondation Mérieux et de l'IRD s'adresse aux doctorants et aux doctorantes dont le projet porte sur les maladies infectieuses, incluant la résistance aux antibiotiques.

 

Pour être éligibles, il doivent être inscrits dans une école doctorale française pour l’année universitaire 2023-2024 (avec ou sans cotutelle avec une école doctorale du pays d’origine), avoir comme unité de rattachement une UMR IRD et effectuer la moitié de la durée de la thèse dans un laboratoire du réseau GABRIEL (les étudiants dont la thèse est en cours de réalisation ne seront pas éligibles).

 

Dates de soumissions des projets : 15 mars 2024  - 30 avril 2024

 

Formulaire de candidature

 

Contact : anne-laure.banuls@ird.fr et sante@ird.fr