Une nouvelle série de campagnes océanographiques IRD-CPS vient de débuter à travers le Pacifique pour caractériser l’écosystème hauturier de l'océan Pacifique occidental et central à bord du navire de recherche R/V Alis.

L'équipe de scientifiques au départ de l'Alis, le 6 septembre 2021

© IRD Nouvelle-Calédonie

  • WARMALIS 1 est la première campagne qui traversera le Pacifique occidental du Sud au Nord, en partant de Nouméa en Nouvelle-Calédonie à travers des zones océanographiques très diversifiées telles que la piscine d’eaux chaudes équatoriales (Warm Pool qui est une région très productive en bonites à ventre rayé), en se terminant à Kosrae dans les Etats Fédérés de Micronésie, en traversant les îles Salomon et les eaux internationales.

Plan de campagne prévu pour WARMALIS 1, 2 et 3

© 2021 Oceanic Fisheries Programme (CPS) / IRD

  • WARMALIS 2 et WARMALIS 3 seront réalisées en 2022 et 2023, respectivement dans le Pacifique central (transect Sud-Nord de la Polynésie française aux îles de la Ligne de Kiribati), et à l'équateur (Est-Ouest de la Polynésie française à la Papouasie-Nouvelle-Guinée). Ces deux campagnes échantillonneront également des eaux écosystémiques très diversifiées dont les zones de l’upwelling équatorial et les zones de convergence du Pacifique tropical nord.

L'objectif de la mission est de comprendre le fonctionnement de l'écosystème océanique pélagique et de déterminer in fine son influence sur les ressources en thon dans la région du Pacifique occidental et central.

En particulier, il s’agira d’étudier la relation entre l’océanographique physique, chimique, le phytoplancton et les niveaux trophiques intermédiaires (zooplancton et micronecton) qui constituent la nourriture principale de tous les grands pélagiques du Pacifique dont les thonidés, dans ces zones d'où proviennent plus de 50% des captures mondiales des thons germons, obèses, jaunes et bonites. Les campagnes WARMALIS ont ainsi pour but d’apporter des connaissances scientifiques sur la biodiversité marine hauturière mais dans le cadre d’une gestion durable des ressources pélagiques.

Partie le 6 septembre, la campagne WARMALIS 1 durera 19 jours pendant lesquels 15 stations d'échantillonnage seront effectuées, avant d'atteindre Kosrae vers le 24 septembre.

Pour suivre en détails cette expédition WARMALIS 1, un journal de bord est consultable en ligne.

Cette campagne entre dans le cadre du projet MICROPAC. Elle est réalisée avec le soutien financier du programme national INSU-LEFE du MESRI, du ministère français des Armées (Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives), du ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères (Fonds Pacifique), de la flotte océanographique française, de la CPS et de l’IRD.

 

Pour plus de compléments sur les enjeux de la ressource thonière et sa durabilité, lire aussi :

Bell, J.D., Senina, I., Adams, T., Aumont, O., Calmettes, B., Clark, S., Dessert, M., Gehlen, M., Gorgues, T., Hampton, J., Hanich, Q., Harden-Davies, H., Hare, S.R., Holmes, G., Lehodey, P., Lengaigne, M., Mansfield, W., Menkes, C., Nicol, S., Ota, Y., Pasisi, C., Pilling, G., Reid, C., Ronneberg, E., Gupta, A.S., Seto, K.L., Smith, N., Taei, S., Tsamenyi, M., Williams, P., 2021. Pathways to sustaining tuna-dependent Pacific Island economies during climate change. Nat Sustain 1–11.

https://doi.org/10.1038/s41893-021-00745-z

Warmalis 1 en images