La faculté de médecine et des sciences biomédicales de l’Université de Yaoundé I au Cameroun a accueilli du 20 au 26 novembre la Conférence internationale francophone d’entomologie (CIFE-10). Placée sous le patronage du ministre d’Etat, ministre de l’enseignement supérieur, le professeur Jacques Fame Ndongo, cette conférence avait pour thème : « Entomologie au service de la biodiversité et du développement durable comme appui à l’émergence dans l’espace francophone ».

Forte participation des chercheurs français

© IRD/Jean Grégoire Kayoum

Pour la dixième édition de cette conférence, les spécialistes sont venus de plusieurs pays de l’espace francophone (Afrique du Sud, Algérie, Belgique, Burkina Faso, Cameroun, Canada, Côte d’Ivoire, Etats-Unis d’Amérique, France, Kenya, République de Djibouti, République Démocratique du Congo, Maroc, Sénégal, Tchad et Tunisie). Ce rendez-vous se tenait dans un contexte où une menace réelle pèse sur la biodiversité, d’où la nécessité d’apporter des solutions pour l’amélioration des conditions de vie des populations, à travers notamment l’augmentation de la production agricole favorisée par une bonne gestion des risques entomologiques.

Panel d'ouverture de la CIFE 10

© IRD/Jean Grégoire Kayoum

Cet important rendez-vous scientifique a connu la participation des chercheurs de l’IRD, membres du Laboratoire IRD/EGE (Evolution, Génomes, Comportement et Ecologie) : Philippe Le Gall et Pierre-Olivier Maquart, accompagnés d’une forte délégation de la Société d’Entomologie Française conduite par son Président. Y a également pris part le représentant de l’IRD au Cameroun qui, dans son allocution d’ouverture, a insisté sur l’importance qu’accorde l'Institut au rapprochement des sciences avec la société et aux actions de science en partage, avant de faire part de la contribution importante des chercheurs de l’IRD au développement de la filière « Insectes Comestibles » au Cameroun.

Mobilisation de la communauté scientifique

© IRD/Jean Grégoire Kayoum

La CIFE est un cadre d’expression et d’échange entre les entomologistes d’expression française de toutes les nationalités. La principale activité de la CIFE est l’organisation, tous les quatre ans, d’une conférence internationale en Entomologie, la première ayant été organisée à Paris en 1982. Le Cameroun est le troisième pays africain à l’abriter, après le Maroc en 2006 et la Tunisie en 2014.