Le CoLAB 2020 sur la sécurité alimentaire est entré dans sa phase d’accompagnement après avoir désigné les cinq projets lauréats pour la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Sénégal.

Premier laboratoire multi-acteurs pour l’innovation responsable, CoLAB permet d’expérimenter des méthodes de co-construction de projets et de favoriser le partage de connaissances et de savoir-faire au sein d’une communauté d’acteurs engagés. Soutenu par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères il a été co-créé par 3 acteurs engagés aux compétences complémentaires : l’IRD, MakeSense et Bond’Innov.

La conviction du programme : il est nécessaire de rapprocher la science de la société et de favoriser la co-création entre des acteurs issus du monde académique et du monde associatif, politique ou économique, afin de faire émerger nouvelles voies de développement durable.

En Afrique de l’Ouest, ont ainsi déjà émergées des solutions innovantes autour de la sécurité alimentaire, comme J’UCAO en Côte d’Ivoire qui contribue à la lutte contre la paupérisation rurale des femmes avec une agriculture équitable, en transformant sur place le cacao (fèves sous forme de fruit sec, cosmétiques, etc.).

Cette année les cinq projets mis en lumière sont Cultiv’4G, Biofongicide, Valorisation Oignons, BioManioc, et Alimentaire Solidaire lauréats CoLAB 2020 pour l'Afrique de l'Ouest. Issus tous les cinq de la phase Emergence de CoLAB qui a permis de révéler les synergies entre les membres de ces équipes, les projets se sont démarqués au cours de la « Piscine », nouveauté dans le processus de sélection cette année. Les équipes présélectionnées par un jury d’expert ont dû relever des défis hebdomadaires durant un mois, qui ont permis de tester la robustesse du projet et les capacités collaboratives de l’équipe.

  • Cultiv’4G est un « conseiller agricole de poche » à destination des petits producteurs de riz et de vivrier. L’application mobile indique les opérations culturales à réaliser en prenant en compte les variations climatiques pour gagner en productivité.
  • Biofongicides vise à réduire les pertes céréalières post récoltes qui influencent les revenus des producteurs agricoles et la qualité des produits céréaliers consommés par la population via une solution bio pour remplacer l’utilisation des produits de synthèse.
  • Valorisation Oignon ajoute une chaine de valeur à la filière dans le but de réduire les importantes pertes post-récoltes grâce à l'énergie solaire dans son processus de transformation. Il est commercialisé sous la forme d'oignon en poudre, en purée, et oignon surgelé.
  • BioManioc permet la production de manioc en vue de le transformer en farine de manioc biologique.
  • Alimentaire solidaire propose de développer une plateforme digitale de commercialisation et de distribution de produits alimentaires (frais et transformés) issus de producteurs et de transformateurs casamançais.

     

Les équipes des cinq projets bénéficient d’un accompagnement technique complet durant 6 mois par CoLAB et ses partenaires (formations, suivi et ateliers personnalisés, aide sur la collaboration), qui débute avec un BOOTCAMP de 2 jours. « Les activités proposées ont permis à chaque acteur de consolider sa position au sein du consortium » explique Dominique KOUA, porteur du projet Cultiv’4G, qui souligne que le Bootcamp a été « vraiment la première opportunité de travailler physiquement autour d’une même table. Ça a été une expérience géniale (…) On voit et on sent bien que l’équipe COLAB se soucis du succès de notre initiative. ». De son côté, Elisee KPOROU souligne le rôle « bénéfique » de son expérience CoLAB et de l’accompagnement dont ils bénéficient, notamment au travers des différents ateliers menés que ce soit sur le retro-planning, le pitch ou bien les outils de gestion et maturation de projet. Il explique que cet accompagnement « a permis de poser le diagnostic, d'estimer le temps disponible pour chacun des acteurs, d'aborder le diapason d'ensemble du projet ». Chaque projet est également appuyé par un expert sur la partie juridique et profitera d’un diagnostic financier à la fin de l'accompagnement.

Ces projets lauréats bénéficient également d’une forte visibilité grâce au réseau CoLAB et d’une enveloppe d’amorçage est également prévue pour fournir un soutien financier aux projets.