Sommaire

L’IRD, le Cirad et l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) organisent le 1er colloque international « Science ouverte au Sud » du 23 au 25 octobre à l’Institut Confucius de l’UCAD à Dakar (Sénégal). De nombreux acteurs – chercheurs, professionnels de l’information scientifique, représentants d’institutions de recherche – discuteront des enjeux de la science ouverte dans les pays du Sud.

Bloc de texte

Dans un contexte d’évolution des modes de diffusion des résultats scientifiques et de co-construction de la recherche, de nouvelles façons de collaborer et de partager les connaissances apparaissent grâce au mouvement de la science ouverte (Open science ou open research pour les anglophones). Ces nouvelles formes de partage sont au cœur des activités de l’IRD, du Cirad et de l’UCAD, qui se sont positionnés très tôt en faveur du libre accès aux publications pour les scientifiques des pays du Sud.

Ces institutions sont aujourd’hui pleinement engagées dans une politique de partage et d’ouverture des données issues de leurs recherches. La situation dans les pays du Sud est très contrastée, alors que la science ouverte représente un véritable levier pour faciliter les collaborations, mener une recherche de qualité, diffuser largement les résultats de recherche et renforcer la visibilité des acteurs sur la scène scientifique internationale.

C’est dans ce contexte que se tient le colloque « Science ouverte au Sud : enjeux et perspective pour une nouvelle dynamique ». Il s’agira de discuter des enjeux majeurs de la science ouverte dans les pays francophones du Sud et d’ouvrir de nouvelles perspectives.

Parmi les objectifs de cette rencontre :

  • Mobiliser acteurs scientifiques et spécialistes de l'information et des données autour du libre accès aux données et aux publications scientifiques au Sud ;
  • Établir un état des lieux et un bilan, en mettant en lumière retours d'expérience et bonnes pratiques, méthodologies et outils ;
  • Mener une réflexion collective sur les politiques, infrastructures et mesures incitatives à mettre en place pour développer une science ouverte au Sud ;
  • Faire émerger des initiatives de qualité dans ce domaine dans les pays francophones du Sud, et en particulier en Afrique de l'Ouest et centrale ;
  • Lancer un appel pour l’ouverture et le partage des données de la recherche pour le développement.

Pastille événement labellisé 75 ans

© IRD

Bloc de texte

Le colloque « Science ouverte au Sud : enjeux et perspective pour une nouvelle dynamique » est un événement labellisé dans le cadre du 75e anniversaire de l’IRD. Il se tient sous le patronage de l’UNESCO, pendant la semaine internationale du libre accès.

Bloc de texte

L’IRD et le Cirad inscrivent leur action dans le cadre du Plan national pour la science ouverte conduit par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, initié en 2018.

Bloc de texte

Qu’est-ce que la science ouverte* ?

La science ouverte, c’est la diffusion sans entrave des publications et des données de la recherche. Elle s’appuie sur l’opportunité que représente la mutation numérique pour développer l’accès ouvert aux publications et – autant que possible – aux données de la recherche.

La science ouverte vise à construire un écosystème dans lequel la science est plus cumulative, plus fortement étayée par des données, plus transparente, plus rapide et d’accès plus universel.

Elle induit une démocratisation de l’accès aux savoirs, utile à la recherche, à la formation, à l’économie, à la société. Elle constitue un progrès scientifique et un progrès de société.

*Définition du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation


 

Bloc de texte

Voir aussi : 


Contact : presse@ird.fr 

>> Télécharger le communiqué de presse