Sommaire

Le 10 octobre 2019, Philippe Mauguin, président directeur général de l’Inra et Jean-Paul Moatti, président-directeur général de l’IRD, ont signé une convention cadre pour une durée de 5 ans. Ce nouveau partenariat cible des sujets d’intérêts communs, notamment à l’international et permettra de renforcer les relations entre l’Inra et l’IRD à travers un partenariat scientifique renouvelé.

© Inra - Bertrand Nicolas

Bloc de texte

L’Inra et l’IRD sont des partenaires de longue date à travers différentes unités mixtes de recherche et des projets de coopération internationale. Afin de renforcer ce partenariat déjà riche, l’Inra et l’IRD signent une convention-cadre qui pourra couvrir les thématiques communes suivantes :

 

  • L’étude des sols, de la dynamique des matières organiques et de la séquestration de carbone dans le sol pour renforcer la sécurité alimentaire, l’adaptation et l’atténuation du changement climatique en lien avec l’initiative « 4 pour 1000 ».
  • La compréhension de l’émergence des maladies infectieuses animales et zoonotiques dans le cadre des concepts OneHealth/Ecohealth.
  • L’étude des déterminants et des impacts de l’insécurité alimentaire, en lien avec des scénarios de changement climatique.
  • Dans le cadre de la transition agro écologique, l’étude des phytobiomes des espèces cultivées et apparentées en lien avec les réponses de l’hôte à des bioagresseurs.
  • L’étude du cycle hydrologique en interaction avec le changement climatique, la quantification et la qualité des ressources.

Ce nouvel élan s’articulera autour d’une collaboration scientifique renforcée entre l’Inra et l’IRD tournée vers l’agenda 2030 et l’atteinte des objectifs du développement durable (ODD). Il pourra revêtir différentes formes, comme des unités de recherche partagées, en France et à l’International mais aussi l’organisation conjointe de colloques, la diffusion de publications communes ou l’implication dans des infrastructures de recherche.