Sommaire

La Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO et la Plateforme Océan et Climat, organisent une Conférence Scientifique de Haut Niveau les 10 et 11 septembre 2018 au Siège de l’UNESCO à Paris : « De la COP21 à la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030) ». L’IRD, membre du comité de pilotage, y organise une session spéciale.

Bloc de texte

 

Depuis la COP21, de nouvelles connaissances ont amélioré notre compréhension des interactions entre l’océan, le climat et la biodiversité, soulignant l’importance de ces écosystèmes dans la lutte contre les changements climatiques.

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 5 décembre 2017 une résolution, lors de sa 72e session, proclamant la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030). Cette Décennie vise à mobiliser les acteurs intéressés du monde entier autour d’un cadre commun qui mettra la science au service des pays dans leur mise en œuvre de l’Objectif de développement durable 14 sur l’océan.

Organisée en quatre sessions, la conférence de haut niveau propose une synthèse des récents progrès scientifiques autour des interactions océan-climat, ainsi qu’une réflexion sur les liens entre science et politique. Dans le contexte actuel de mobilisation accrue autour des thématiques océaniques, quels moyens mettre en œuvre pour passer « de la science à l’action » ?

Consultez le programme complet

 

Une session spéciale co-organisée par l’IRD

Déploiement d'une bouée Pirata dans l’Atlantique tropical

© IRD – Jacques Grelet

Bloc de texte

A cette occasion, l’IRD et l’ Université de Bretagne Occidentale organisent une session spéciale le lundi 10 septembre de 9h à 12h30 sur le thème « Coopération scientifique, interfaces science-politique et ODD dans l’océan Atlantique Sud »  :

Les environnements marins de l'Atlantique Sud et les socio-écosystèmes côtiers sont confrontés à des défis majeurs dans un contexte de changement global. Une coopération scientifique transdisciplinaire entre les deux côtés de l'Atlantique et un meilleur dialogue entre science et politique sont essentiels pour atteindre les ODD.

Lors de cette session spéciale, des programmes de recherche dans différents domaines seront présentés et des décideurs politiques seront invités à en discuter.

Ressources pélagiques de l’océan

© IRD – Sandrine Ruitton

Bloc de texte

Cet événement permettra également le lancement d’un programme de prospective par l'Ocean University Initiative sur la nécessité des sciences et de politiques adaptées pour les eaux côtières et marines de l'océan Atlantique Sud, en vue de la création d’un institut de l’Université des Nations Unies dédié à l’océan. Il alimentera également les consultations régionales de la COI dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable et la mise en œuvre de l’Accord de Belém.

 

Programme et intervenants

Discours de bienvenue : Frédéric Ménard, Directeur du Département OCEANS, IRD
Discours d’introduction : Amadou Thierno Gaye, Directeur Général de la recherche, Sénégal

Session 1 : Production de données, observatoires et modèles

  • Moacyr Araujo, Département d’océanographie - Université Fédérale de Pernambuco, Brésil
  • Isabelle Ansorge, Département océanographie - Université du Cap, Afrique du Sud
  • Bamol Ali Sow, Département de physique - Université Assane Seck de Ziguinchor, Sénégal
  • Alexander Turra, Institut océanographique - Université de São Paulo, Brésil

Session 2 : Gestion durable des socio-écosystèmes marins et côtiers

  • Silva Osvaldina, Présidente de l’Institut National pour la Recherche et le Développement sur les Pêches, Cap Vert
  • Patricia Muñoz, Directrice du Centre de recherche de l’environnement de l’institut polytechnique national et Présidente du Conseil du changement climatique, Mexique
  • Karim Hilmi, Chef de Département à l’Institut national de recherche halieutique, Maroc
  • Abou Bamba, Secrétaire exécutif de la Convention d'Abidjan

Bilan et suivi de la journée : Denis Bailly, Coordinateur de l’OCEAN University Initiative, UBO