Sommaire

La 14e réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (COP 14) se tiendra en Égypte du 17 au 29 novembre 2018. L’IRD et ses partenaires organisent plusieurs évènements à cette occasion.

©

Bloc de texte

Réunis à Charm el-Cheikh sur le thème « Investir dans la biodiversité pour la planète et ses peuples », les décideurs s’efforceront d’accélérer les efforts qu’ils déploient pour stopper les pertes de la biodiversité, protéger les écosystèmes qui assurent la sécurité alimentaire, l’approvisionnement en eau et la santé de milliards de personnes et intégrer la diversité biologique dans les secteurs économiques.
Plus largement, il sera question de la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) en lien avec la biodiversité.

La COP14 devrait lancer les négociations en vue d'un Cadre mondial pour la biodiversité après 2020, qui fera suite au Plan stratégique pour la diversité biologique 2011-2020.

Bloc de texte

La préservation de la biodiversité constitue un axe majeur de recherche pour l’IRD qui organise deux événements avec ses partenaires africains :

Aires protégées africaines dans l’agenda post 2020 : de la protection au développement durable

22 novembre 2018 – 13h15 salle El Wadi

Ce side event , organisé par l’IRD et l’ Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS), vise à faire le point sur les approches de gestion des aires protégées en Afrique et proposer des orientations pour améliorer leur gestion et leur gouvernance dans un contexte caractérisé par des défis environnementaux et sociaux de plus en plus pressants.

Espèces envahissantes en Afrique : état des lieux, risques associés et contrôle

27 novembre 2018 – 13h15 salle Sinaï

Les espèces envahissantes ont des conséquences majeures sur la biodiversité, la sécurité alimentaire, la santé humaine et vétérinaire, ainsi que l’état des infrastructures. Le coût écologique, humain et économique de ces espèces, bien que difficile à évaluer avec précision, est incontestablement gigantesque. En s’appuyant sur des études de cas africains, ce side event ,organisé en partenariat avec l’OSS, le Port autonome de Cotonou et l’Université Gaston Berger de Saint Louis au Sénégal, ouvrira le débat sur les risques socio-environnementaux liés aux espèces envahissantes et sur les stratégies de contrôle possibles.

Un atelier du programme SEP2D

24 novembre 2018 de 9h à 18h – Centre conférence CdP14 salle Citadel - CEE, édifice 1 - sur invitation

Par ailleurs, le programme SEP2D, en collaboration avec le Secrétariat de la Convention et l'Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organise un atelier destiné aux délégués juniors des pays francophones intertropicaux pour les orienter vers l’expertise scientifique nationale et « passer le témoin » par le partage d’expérience entre générations de négociateurs et d’experts scientifiques.