La 4ème édition de la Conférence Intensification Durable (CID) se tiendra du 23 au 25 avril 2024 au Centre international de recherche, de formation en génomique appliquée et de surveillance sanitaire (CIGASS) à Dakar.

Organisée par l’Institut de recherche pour le développement (IRD), l’Institut Sénégalais de Recherche Agricole (ISRA), le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR), la « Dynamique pour une Transition Agroécologique au Sénégal » (DyTAES) et leurs partenaires, avec le soutien du centre d’excellence africain en agriculture pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (CEA AGRISAN) et du comité scientifique français de la désertification (CSFD), cette conférence scientifique internationale permettra aux chercheuses et chercheurs, ainsi qu’à la société civile d’échanger sur les défis et opportunités d’une agriculture durable en Afrique subsaharienne.

L’agroécologie, une nouvelle approche scientifique pour atteindre la souveraineté alimentaire

Les crises récentes (Covid-19, crise sécuritaire, conflits et marché des matières premières, etc.) poussent les sociétés civiles et les États accompagnés par les organisations régionales et internationales, à s’interroger sur les stratégies de sécurité alimentaire, et plus particulièrement sur la question de la souveraineté alimentaire et nutritionnelle. Les modèles agricoles conventionnels ayant montré leurs limites en matière de durabilité environnementale et sociale, l’agriculture et ses acteurs sont appelés à nourrir sainement et durablement les populations, tout en préservant les ressources naturelles dans un environnement fragilisé et menacé par le changement climatique.

Un rendez-vous d’acteurs multidisciplinaires

Cette 4ème édition de la CID a pour vocation d’augmenter la visibilité des travaux de recherche et des dispositifs en partenariat avec la société civile. À cette occasion, plus d’une centaine de chercheurs et d’acteurs du monde socio-économique se réuniront pour échanger sur les méthodes et les résultats scientifiques qui appuieront la réflexion et les décisions concernant les transformations agricoles, ainsi que la transition agroécologique et son insertion dans les politiques publiques.

La conférence s’organisera en quatre sessions et sera ponctuée de deux tables rondes.

  • Session 1 : Des modes d’usage des terres renouvelés face aux enjeux de l’agenda 2030 du développement durable ;
  • Session 2 : Co-construire et co-évaluer les futures pratiques agricoles et les voies d’adaptation des agrosystèmes : quelles méthodologies ? ;
  • Session 3 : La transition agroécologique pour plus de durabilité et de souveraineté alimentaire ;
  • Session 4 : Intensification durable à l’ère du numérique, de l’intelligence artificielle et des nouvelles technologies ? ;
  • Table ronde 1 : Quelle transition agroécologique pour une souveraineté alimentaire en Afrique de l’Ouest ? ;
  • Table ronde 2 : L’intensification durable dans l’agenda de la prochaine Conférence des Parties (COP16) de la Convention des Nations Unies de Lutte contre la Désertification (CNULCD) ? Quels messages porter à la COP16 ?

Télécharger le communiqué de presse