Depuis le 1er janvier 2021, 12 agents IRD de l’UMR NUTRIPASS ont rejoint l’UMR QualiSud (Démarche intégrée pour l’obtention d’aliments de qualité). Ayant construit les bases d’une relation solide depuis plusieurs années, les chercheurs confirment leurs affinités scientifiques en s’alliant pour un positionnement faisant appel à la diversité disciplinaire.

Depuis sa création en 2007, QualiSud a fait du chemin. Placée sous la tutelle de cinq institutions?Cirad, Institut Agro - Institut des Régions Chaudes, Université de Montpellier, Avignon Université, Université de La Réunion. depuis 2015, cette unité à la démarche intégrative originale s’enrichit cette année d’une sixième tutelle, l’IRD, qui lui apporte ses compétences en matière de prévention et traitement des problèmes nutritionnels des populations au Sud.

Consommation de bouillie de mil améliorée au Burkina Faso

© IRD - Claire Mouquet-Rivier

Un positionnement scientifique transversal, multi-échelles et situé aux interfaces

Attachée à une démarche intégrée pour la production maitrisée et durable d’aliments de qualités organoleptique, sanitaire et nutritionnelle, au service des pays du Sud, « QualiSud œuvre dans le domaine de la transformation de l’aliment, de son processus d’élaboration après récolte ou abattage, jusqu’à l’appréciation de sa qualité sensorielle en bouche, de sa qualité nutritionnelle, de son bénéfice santé, de son innocuité et de ses propriétés technologiques », confie son directeur, Dominique Pallet. Construire cette qualité nécessite une bonne connaissance de la matrice alimentaire?Interactions entre les différents nutriments contenus dans un aliment et des interactions en son sein et avec l’hôte. Pour ce faire, les activités de recherche de QualiSud se déroulent selon un itinéraire (filière de la récolte au produit fini) avec des projets transversaux et la prise en compte de différentes échelles d’observation. La diversité des champs disciplinaires - biochimie, microbiologie, génie des procédés, physiologie, épidémiologie, nutrition, pharmacologie et santé - autorise des approches aux interfaces, notamment avec le consommateur.

Cuisson de galettes de mil à Ouagadougou

© IRD - Claire Mouquet-Rivier

Répondre aux enjeux sociétaux en matière d’alimentation

« Accompagner les aliments du champ au consommateur » pourrait être la devise de QualiSud puisqu’elle s’attache à contribuer à la durabilité des systèmes de transformation agroalimentaires, à accompagner la transition alimentaire et à diversifier et intégrer sur les marchés des produits alimentaires sûrs et sains. Pour atteindre ces objectifs, l’UMR s’est structurée en trois regroupements scientifiquement cohérents :

  • Les équipes 1 et 2 traitent de la compréhension de l’expression des déterminants de la qualité qu’ils soient organoleptiques et fonctionnels (E1) ou reliés à la sûreté sanitaire par l’entrée écologie microbienne (E2) ;
  • Les équipes 3 et 4 étudient l’impact des itinéraires techniques et procédés post récolte sur des déterminants physiologiques (E4) ou l'impact des procédés de transformation sur des déterminants physico-chimiques de la qualité (E3) ;
  • Les équipes 5 et 6 (dans laquelle les agents de l’IRD s’impliquent) se situent sur le continuum aliments, nutrition, santé.  

Consommation de riz fortifié par des enfants au Cambodge

© IRD - Frank Wieringa

L’IRD au cœur des besoins nutritionnels des pays du sud

L’objectif global des travaux de cette dernière équipe, dénommée « Alimentation, Nutrition, Santé des populations au Sud », est de définir les modalités de stratégies d’intervention nutritionnelles durables, dans le but de prévenir ou traiter les malnutritions et d’améliorer la santé et le développement des groupes vulnérables, notamment dans les pays du Sud. Concrètement il s’agit d’une part, d’identifier les barrières et/ou promoteurs de l'absorption intestinale?Exemple : l’impact de l’inflammation intestinale sur cette absorption des micronutriments et leurs interactions avec l'hôte et l'environnement et, d’autre part, d’étudier les aliments « ressources » et leurs transformations. « Les micronutriments auxquels nous nous intéressons actuellement sont les minéraux - en particulier le fer et le zinc - et les vitamines du groupe B (B9 ou folate, B1 ou thiamine, B12) », explique Claire Mouquet-Rivier, animatrice de l’équipe 6. Quant aux aliments ressources proposés dans les stratégies d’intervention, leur composition en nutriments et/ou en composés bioactifs leur permet de jouer un rôle dans la prévention de problèmes nutritionnels liés à un déséquilibre alimentaire. « Ils englobent une large gamme : aliments naturellement riches en vitamines et minéraux, produits à base de céréales fermentées et aliments à base d’ingrédients locaux spécialement formulés pour lutter contre la malnutrition », détaille Frank Wieringa, directeur adjoint de l’unité. Parmi les projets en cours : Impact des farines infantiles fortifiées sur le statut en micronutriments, la croissance et le développement cognitif chez des jeunes enfants à Madagascar ; Enrichissement des Injera?Crêpe à base de farine de teff, céréale de la famille du millet par de l’acide folique au cours de la fermentation due à des bactéries sélectionnées, en Éthiopie ; Optimisation des politiques nutritionnelles en Afrique de l’Ouest ; Développement d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi à base de poisson, riz et haricot mungo, au Cambodge.

En outre, QualiSud affiche une proportion importante d’enseignants-chercheurs, démontrant ainsi l’importance accordée à la formation par la recherche. Plus de 70 Doctorants, les 2/3 d’entre eux issus de pays du Sud, sont accueillis ou encadrés à QualiSud où ils se frottent à la démarche intégrative tout au long de la chaîne alimentaire, marque de fabrique de l’unité.

 

Contacts scientifiques : Dominique Pallet, directeur de QualiSud, CIRAD  dominique.pallet@cirad.fr


Frank Wieringa, directeur adjoint, IRD franck.wieringa@ird.fr


Claire Mouquet-Rivier, animatrice Equipe 6, IRD claire.mouquet@ird.fr

Contacts communication : Fabienne Doumenge, Julie Sansoulet communication.occitaniei@ird.fr