Du 8 au 22 mai, Valérie Verdier, Présidente-directrice générale de l’IRD, et Gilles Pecassou, directeur général délégué de l’IRD, seront en mission dans quatre pays d’Amérique latine : Pérou, Bolivie, Équateur et Colombie.

Ce déplacement offre l’opportunité de rencontrer les principaux partenaires de l’IRD, acteurs du monde académique et de la recherche pour le développement, et l’occasion de renforcer les partenariats scientifiques de l’IRD en Amérique latine. Plusieurs séquences et rendez-vous sont ainsi prévus.

Parmi les temps forts de ce déplacement 

  • Mercredi 8 mai, Puno (Pérou) : Participation au Comité de pilotage stratégique et scientifique (CPSS) binational Pérou-Bolivie à l’Universidad Nacional del Altiplano (UNA-PUNO) ;
  • Jeudi 9 mai, Lima (Pérou) : Signature de l’avenant d’une convention-cadre entre l’IRD et l’Institut géophysique du Pérou (IGP) en présence du ministre de l’environnement, du président de l’IGP et de l’ambassadeur de France ; 
  • Lundi 13 mai, La Paz (Bolivie) : Séquence au Sénat ; lancement du projet « Vulnérabilités et adaptations aux changements de disponibilité de la ressource en eau dans le bassin transfrontalier du Pilcomayo – Gran Chaco » dans le cadre d’un Fonds Équipe France (FEF) ;
  • Jeudi 16 mai, Quito (Équateur) : Inauguration du Centre international de la science de la durabilité à la Pontificia Universidad Catolica del Ecuador (PUCE) ;
  • Samedi 18 mai, Tena (Équateur) : Signature du contrat cadre IRD-COICA (Coordination des organisations autochtones du bassin de l'Amazone) à l’Universidad Regional Amazónica Ikiam ;
  • Mardi 21 mai, Bogota (Colombie) : Signature du premier accord-cadre entre l’IRD et le Servicio Geológico Colombiano (SGC).

 

Philippe Charvis, directeur délégué à la science de l’IRD, Céline Mari et Céline Duwig, respectivement directrice scientifique et directrice scientifique adjointe du département Dynamiques internes et de surface des continents (Disco) et Jean-Christophe Avarre, directeur scientifique du département Écologie, biodiversité et fonctionnement des écosystèmes continentaux (Ecobio) participent à ce déplacement.

Présent dans chacun de ces quatre pays depuis plus de 50 ans, l’IRD bénéficie d’un réseau dense et diversifié de partenaires régionaux : universités, instituts publics, entreprises, institutions du réseau français et organismes internationaux. Les scientifiques de l’IRD y conduisent de nombreuses recherches en partenariat et à forte dimension régionale : changements globaux, gestion durable des ressources et territoires, mobilités et dynamiques urbaines notamment. Ils fondent leurs actions sur la co-construction de connaissances et de solutions concrètes pour répondre aux défis globaux auxquelles les sociétés et les populations sont aujourd’hui confrontées.

 


Contacts presse