Pour son premier déplacement en Côte d’Ivoire depuis sa prise de fonction en 2020, Valérie Verdier, présidente-directrice générale de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) sera à Abidjan du 21 au 27 janvier.

 

Elle sera accompagnée de Philippe Charvis, directeur délégué à la science de l’Institut, de Claude-Anne Gauthier, directrice du département relations internationales et européennes de l'IRD, d’Yves Martin-Prével et de Sylvie Boyer, respectivement directeur et directrice adjointe du département scientifique « Santé et sociétés » de l'IRD. Différents événements structurants pour l’Institut motivent ce déplacement, notamment la tenue des journées scientifiques du site ANRS PAC-CI et la signature de l’accord de consortium Interdisciplinary Policy-Oriented Research on Africa (IPORA).

Fort d’une coopération scientifique depuis 77 ans avec la Côte d’Ivoire, ce déplacement de la gouvernance IRD permettra de consolider les partenariats auprès de l’écosystème institutionnel, académique et scientifique ivoirien, lesquels ont permis la mise en place de plusieurs programmes de recherche et d’innovations ainsi que des actions de formation à la recherche.

 

Parmi les temps forts de ce déplacement :

  • Les Journées scientifiques de PAC-CI

Le programme PAC-CI et l’ANRS-MIE?Créée le 1er janvier 2021, l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes est la nouvelle agence autonome de l’Inserm, issue de la fusion du consortium REACTing et de l’agence nationale de recherches sur le sida (ANRS) sous l’impulsion conjointe de ses deux ministères français de tutelle, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le ministère des Solidarités et de la Santé. organisent des journées scientifiques les 23 et 24 janvier à la Caisse de retraite par répartition avec épargne de l'Union monétaire ouest-africaine (CCRAE-UMOA Plateau). Ces journées, qui ont lieu tous les deux ans depuis 20 ans, sont ouvertes à un grand nombre d’acteurs de la santé et de la recherche, de membres d’institutions de santé publique et de représentants de la société civile. Cet événement aussi bien scientifique que stratégique permettra de valoriser les résultats et projets phares menés dans le cadre de ce programme. Il sera également l’occasion de formaliser le renouvellement du partenariat scientifique franco-ivoirien par la signature d’une nouvelle convention en présence de tous les acteurs impliqués.

  • L’accord de consortium IPORA  

Le projet Interdisciplinary Policy-Oriented Research on Africa (IPORA), grand programme de recherche (GPR) de l’Université de Bordeaux, a pour objectif de construire une plateforme de recherche interdisciplinaire internationale capable de produire des connaissances scientifiques utilisables par les décideurs des politiques publiques pour faire face aux grands défis du continent africain dans les domaines de la santé, de l’économie et de la gouvernance. Ce projet est le fruit d’une collaboration entre l'Université de Bordeaux, l'Université d'Addis Abeba, l'Université Félix-Houphouët-Boigny, et l'Université Internationale de Rabat (UIR). La signature du consortium IPORA aura lieu le 24 janvier à PAC-CI en présence des différentes parties concernées.

Valérie Verdier PDG de l'IRD

© IRD/Edwige Lamy

À propos de Valérie Verdier

PDG de l’IRD, Valérie Verdier est une biologiste reconnue internationalement pour ses travaux en phytopathologie. Elle défend la coproduction d’une « science des solutions », où savoirs transdisciplinaires et savoirs locaux, coconstruits avec les communautés scientifiques et les sociétés au Sud, contribuent à l’avancée des connaissances.

À propos de l’IRD

L'IRD est un organisme de recherche public français pluridisciplinaire qui, depuis près de 80 ans, s'engage dans des partenariats équitables avec les pays du Sud.

Acteur de l’agenda international pour le développement, ses priorités de recherche s'inscrivent dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD). 

Ensemble, scientifiques et partenaires de l’Institut proposent des solutions concrètes pour répondre aux défis globaux auxquels les sociétés et la planète font face.

Cette relation gagnante-gagnante fait de la science et de l'innovation l'un des premiers leviers du développement.

La représentation de l’IRD en Côte d’Ivoire

L’IRD en Côte d’Ivoire, représenté par Fred Eboko, politologue spécialisé dans les politiques de santé publique, est implanté sur le campus de l’Université Félix-Houphouët-Boigny.

Les équipes de recherche de l’IRD et leurs partenaires sont engagés dans plusieurs thématiques majeures :
• Biodiversité
• Changement climatique
One Health (Une seule santé)
• Terres et sols
• Villes durables
• Géoressources et durabilité
• Inégalités

L’Institut collabore avec six universités publiques de Côte d’Ivoire, deux grandes écoles et quatre établissements de recherche. En 2023, l’IRD en Côte d’Ivoire développe plusieurs partenariats scientifiques à travers ses dispositifs structurants tels que : trois Laboratoires mixtes internationaux (LMI), sept Jeunes équipes associées (JEAI), cinq Programmes de formation structurants (PSF).


Contact presse

  • Edoukou Ehui | edoukou.ehui@ird.fr | T : + 225 07 07 81 66 04

Télécharger le >> communiqué de presse