Après l’atelier de lancement organisé par l'IRD et l'Université du Pacifique Sud (USP) à Suva (Fidji) en 2020, l’IRD et l'Institut Agronomique néo-Calédonien (IAC) s’associent pour organiser le second atelier au Centre de recherche Nord Thierry Mennesson à Pouembout (Nouvelle-Calédonie) du 28 juin au 1er juillet 2022.

La région des îles du Pacifique revêt actuellement un attrait sans précédent de ses ressources marines et terrestres dans un contexte de changement climatique. L'exploitation des ressources minérales (notamment le pétrole et le gaz, et potentiellement les ressources minérales des grands fonds marins) et d'autres ressources naturelles (telles que la pêche et les forêts) est en jeu.

Cette ruée concerne également la conservation, la préservation des zones à petite et à grande échelles (notamment grâce à des réseaux d’aires marines/forestières protégées). Le sujet est aussi lié à des problématiques géopolitiques de délimitation des frontières maritimes et de l'extension du plateau continental et, donc, des droits souverains sur les ressources naturelles dans de nouvelles zones.

Enfin émergent avec force les enjeux liés à la transition énergétique : approvisionnement en nouveaux métaux, pratiques extractives plus vertueuses, justice environnementale.

Rassemblant des institutions et des universités implantées dans le Pacifique, le réseau PACSEN (Centre océanien pour la Responsabilité Sociale et les Ressources Naturelles) aborde ces questions cruciales de gouvernance territoriale et des ressources naturelles en mettant l'accent sur la responsabilité sociale, l'équité et le développement durable.

 

Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un réseau français de coordination scientifique internationale pour les pays émergents du Sud – notamment en français, le GDRI-Sud, groupement de recherche international-Sud.

© PACSEN

L'objectif global de PACSEN est de contribuer à l'élaboration d'une gestion intégrée, responsable et durable des ressources naturelles afin d'améliorer le bien-être des populations dans l'ensemble du Pacifique Sud.

 

En conséquence, le réseau combinera la recherche fondamentale et la recherche appliquée/orientée vers les politiques publiques, afin de combler le fossé entre les universitaires, les décideurs politiques et les organisations de la société civile, et de renforcer les capacités et l'expertise de tous ces acteurs dans les cadres de gouvernance des territoires et des ressources naturelles.

PACSEN se veut aussi un lieu d’échanges pour les étudiants, doctorants et jeunes chercheurs travaillant sur ces thèmes dans le Pacifique.

PACSEN en bref

  • 59.600 EUR de budget total
  • 21 chercheurs / professeurs impliqués
  • 26 pays du Pacifique concernés, dont Fidji et la Papouasie Nouvelle-Guinée
  • 8 instituts et unités partenaires : l'Université du Pacifique Sud (USP), La Communauté du Pacifique (PCS), Divine Word University (DWU), l'Institut Agronomique Néo-Calédonien (IAC), l'University of Queensland (UQ), Massey University (MU), l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) : UMR SENS et UMR ESPACE-DEV

Atelier du 28 juin au 1er juillet 2022

Le programme de ce second atelier, qui se tiendra au Centre de recherche Nord Thierry Mennesson de l’IAC du 28 juin au 1er juillet 2022, illustre la volonté de poursuivre la construction d’interfaces solides et actives entre science, société et politique dans le champ de la gouvernance des ressources naturelles et la responsabilité sociale.

Les questions de transition énergétique, d’équité entre genres, de justice sociale et environnementale seront au cœur de la réflexion et des débats entre chercheurs, décideurs et praticiens, qui incluront les ressources autres que minières : forêt, faune, eau.

>> Consultez le communiqué de presse

 


Contacts