L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et l’Institut de recherche pour le développement (IRD) ont offert à l’artiste plasticien Nicolas Molé, un temps de recherche autour de l’ethnoécologie. L’exposition DRENGE JU ! (Sois attentif ! en langue drehu) est le fruit de cette collaboration, une rencontre entre sciences humaines et sociales et arts. Le chercheur et l’artiste n’ont-ils pas en commun cette nécessité de questionner le monde et de rendre visible l’invisible ?

© IRD / ADCK-CCT

Les sciences humaines et sociales s’attachent entre autres à rendre compte de l’importance de considérer les savoirs, les savoir-faire, les savoir-être locaux aux côtés des savoirs scientifiques. Les considérer pour penser la gestion de la « nature », ou des natures, est en effet une des clefs pour que les actions et les politiques environnementales soient mieux ajustées et appropriées à la diversité des situations et des peuples.

A partir des travaux menés par l’IRD en Nouvelle-Calédonie en partenariat avec le Département Recherche et Patrimoine de l’ADCK-CCT, les discussions et échanges autour du projet UICN/IRD “Savoirs traditionnels et résiliences” aboutissent à la réalisation d’une animation numérique et de l’exposition DRENGE JU* ! qui évoquent ce travail de mémoire du sensible et de sa transmission face aux changements que vit notre monde dans sa globalité.

L’artiste réinterprète le travail scientifique, lui donne une autre forme. Cela devient une expérience sensitive. Il nous évoque ce rhizome rempli de savoirs, parfois secrets, et d’interconnexions qui maintiennent le cycle du vivant. Il nous interpelle sur le risque de perdre ce lien subtil qui unit les Calédoniens à leur Caillou. Il est essentiel d’être attentif à ces signes qui nous enseignent que nous sommes un ensemble ; et surtout, que nous prenions conscience d’être tout cela.

DRENGE JU ! sonne comme une ordonnance pour maintenir notre colonne vertébrale debout.

___________________

* prononcé "djéngé zou"

A découvrir au centre culturel Tjibaou jusqu'au 2 avril 2023

>> Téléchargez le communiqué de presse

L’esprit de DRENGE JU !

Cette oeuvre multidimensionnelle, contemporaine et dynamique, place le visiteur comme acteur, avec l’idée de le sensibiliser aux mutations du monde actuel. L’art contemporain s’ancre de plus en plus dans une démarche participative. Le regard n’est plus seul à être convoqué. Il se combine à d’autres sens comme le toucher et l’audition.


Comme un clin d’oeil à la transmission traditionnelle, un autre partage, dynamique et vivant, est alors en jeu. Au-delà du ressenti, il s’agit de déclencher un écho, une autre vibration profonde et intérieure, comme peut le percevoir un jardinier vertueux à l’écoute des cycles et du calendrier lunaire. Un moment vibrant, joyeux, harmonieux et poétique qui laissera une empreinte.

Cette exposition a été pensée dans le but de faire vivre, au-delà des réseaux sociaux, le film d'animation "Avant que tout ne s'efface, savons-nous toujours écouter la nature ?".

Bienvenue à l'exposition Drenge Ju ! au centre culturel Tjibaou

© IRD - Jean-Michel Boré