E-conférence, en accès libre

L’Association française « Arbre & Paysage 32 », a programmé des interventions sur l'agroforesterie marocaine. Ces systèmes ont été largement étudiés dans le cadre du partenariat de l'université Cadi Ayyad avec l'IRD, depuis le programme Agdal et Popular, l’avènement du LMI Mediter, et le programme qui vient de se clôturer Medinlocal.

Cette conférence porte sur les résultats de recherches et les investigations, notamment sur une espèce emblématique et endémique : le Frêne dimorphe. Grace au façonnage des arbres et la mise en œuvre d'un savoir-faire ancestral, la population locale a permis la construction de paysages culturels très particuliers et authentiques. Ce sont des systèmes agroforestiers fortement résilients et adaptés aux contextes écologiques et sociaux des populations d'agropasteurs du Haut Atlas central.

Les travaux de recherche sur ce système agroforestier marocain ouvrent de prometteuses perspectives, pour une reconnaissance patrimoniale dans le cadre des paysages culturels du Haut Atlas. Ces systèmes agroforestiers méritent une attention particulière et des mesures de conservation, car par leur fonctionnement et leur gestion communautaire, ils peuvent enrichir les stratégies nationales de conservation de la nature, de la biodiversité et du développement durable.

Thumbnail