Sommaire

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes 2023, l'IRD lance son projet "En toustes conScience" visant à sensibiliser les agents des établissements supérieurs de l'enseignement et de la recherche aux violences sexistes et sexuelles dans leur milieu de travail. Au programme : capsules vidéos, collaboration avec des créateurs de contenus et ateliers de théâtre forum. 

Ce projet est porté par l'IRD dans le cadre de son plan action égalité, en collaboration avec l'association Femmes & Sciences. Il est financé par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Thumbnail

Collaboration avec une influenceuse

L'IRD s'est associée à la créatrice de contenus Marie Treibert, de La Boite à curiosités, pour parler de la place des femmes dans le monde de la recherche. Francine Ntoumi, présidente du conseil scientifique de l'IRD et Claudie Haigneré, scientifique, première femme spationaute et femme politique française, prennent la parole pour nous expliquer comment elles ont réussi à se positionner et faire valoir leur droit de scientifiques reconnues.

Des émissions de radio locale

Dans un monde où la recherche scientifique devrait être synonyme de progrès, la triste réalité est que le sexisme et les violences sexuelles sont toujours présent.es dans le domaine académique. L'IRD, en partenariat avec Radio Campus Montpellier et l'association Femmes & Sciences, a pris l'initiative de briser le silence en lançant un projet de posdcasts. Au cœur de ce projet se trouvent des témoignages de victimes inspirés de faits réels, mis en scène et diffusés à la radio, suivis de discussions approfondies en compagnie d'experts.

Thumbnail

Ateliers de théâtre forum

Avec la compagnie de théâtre forum d'Agropolis, basée à Montpellier, les agents des établissements de recherche, chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs et étudiants seront invités à participer à des ateliers-réflexions autour des violences sexistes et sexuelles, visant à aborder et imbriquer les inégalités ou discriminations : origine sociale, genre, orientation sexuelle et/ou identité de genre. Les managers et responsables d’équipe de la communauté (Cirad, CNRS, INRAE, Inserm, Institut Agro, IRD) seront particulièrement encouragés à participer à ces initiatives qui auront lieu à Lavalette au printemps et à Genopolys à l'automne.

Gonzalo Ruiz

© Drop of Curiosity

Capsules vidéos pour les réseaux

Des supports dédiés aux communautés d'universités et d’établissements sont développées pour aider à conscientiser, lutter contre les clichés et faire cesser le sexisme dans les sciences. Les jeunes de 18-28 ans, donc de niveau master et doctorat, utilisent les réseaux sociaux pour leur objectif initial : discuter avec les amis, les pairs. Beaucoup les utilisent aussi pour s’informer. Ainsi, ce vecteur est choisi pour passer des informations courtes et dynamiques à travers 13 vidéos co-construites par Gonzalo Ruiz de la chaine Drop of curiosity.

© IRD - Julie Sansoulet et Gonzalo Ruiz

Les sujets abordés :

  • Le consentement
  • Le mansplaining
  • La température corporelle
  • L'effet Matilda
  • Le plafond de verre
  • La lettre de recommandation
  • Les stéréotypes physiques
  • Le congé de paternité
  • Les projets de recherche
  • La stratégie d'évitement
  • Les gestes inappropriés
  • La langue française est elle sexiste ?
  • Chercheuse, pas secrétaire ni nounou

Ces capsules vidéos seront postées sur les comptes TikTok, Instagram et Youtube du projet "En toustes conScience" et sur le compte Instagram de l'IRD.