Depuis plus de 20 ans, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) anime des clubs-jeunes. Ces activités favorisant la rencontre entre science et jeunesse, autant des enjeux du Développement Durable, s’inscrivait en 2021 dans le dispositif du projet « Tech4sahel », porté par l’IRD et ses partenaires. Ce projet a pour ambition de sensibiliser les jeunes aux métiers du numérique et de créer des perspectives inclusives et durables pour la jeunesse sahélienne (Burkina Faso, Niger, Mali).

Fête de la science: les jeunes prennent la parole

© IRD

A l’occasion de la Fête de la Science, une manifestation de restitution et d’échanges s’est tenue, le 14 octobre 2021, sur le Campus IRD de Ouagadougou. Les élèves des clubs jeunes « Laafi » du lycée Philippe Zinda Kaboré, « Bangre Souli » du lycée Municipal Bambata et « Vinnem » du lycée national scientifique de Ouagadougou au Burkina Faso, ont pris la parole. Ils ont eu l’opportunité de partager avec leurs camarades, les résultats des rencontres et travaux de recherche qu’ils ont menés tout au long de l’année scolaire 2020-2021. Ces travaux ont été effectués avec le soutien de leurs professeurs de Sciences de la vie et de la terre et des conseillers scientifiques, chercheurs de l’IRD et partenaires.

Mot de bienvenue de Monsieur Georges Serpantié, Représentant par intérim de l’IRD au Burkina Faso

© IRD

La séance a débuté par un mot de bienvenue de Monsieur Georges Serpantié, Représentant par intérim de l’IRD au Burkina Faso. La responsable du projet Tech4Sahel, Madame Meryam Ziani et le représentant de Simplon, Dominique Bagré ont ensuite poursuivi avec leurs allocutions.
Les enseignants pilotes des clubs jeunes ont également partagé leur expérience dans l’accompagnement des élèves pour la réalisation de leurs travaux. Ils ont remercié l’IRD pour l’opportunité offerte de participer avec les élèves à l’aventure clubs jeunes.
 

Fête de la science: les jeunes prennent la parole

© IRD

Les élèves des différents clubs ont par la suite présenté leurs travaux. Le club jeune « Vinnem du Lycée Scientifique National » a exposé sur la récupération des sols dégradés avec les branchages d’arbustes agro-forestiers (Piliostigma). Le club jeune du lycée Bambata « Bangr Souli » à son tour a exposé sur la biotechnologie (micro-propagation de la pomme de terre) et présenté des fresques climatiques, un jeu collaboratif et instructif sur les causes et les conséquences du réchauffement climatique et qui propose des solutions. Enfin le club jeune « Laafi » du Lycée Philippe Zinda Kaboré a exposé sur l’adaptation du socio-écosystème urbain face au changement climatique en prenant le cas du parc arboré et ses services écosystémiques. Ces différents clubs ont tous été initiés au numérique par Simplon dans le cadre du projet Tech4Sahel. Leurs présentations ont fait l’objet d’échanges avec les enseignants et les conseillers scientifiques.  
 

Visite guidée de l’exposition « les insectes au secours de la planète »

© IRD

Un court métrage « La forêt disparue », de Abdoul Salam Derra, réalisé dans le cadre du projet e-POP a été projeté. Les jeunes ont ensuite échangé avec le réalisateur.
Suite à la diffusion du court métrage a eu lieu une visite guidée de l’exposition « les insectes au secours de la planète », avant un mot de synthèse du Représentant par intérim.
La cérémonie a pris fin par un cocktail.

card discover

© IRD

Fête de la science: les jeunes prennent la parole