Le jeudi 1er juillet 2021 a eu lieu à l’Université Joseph Ki Zerbo, la finale nationale de l’édition 2021 de « Ma thèse en 180 secondes ». Joëlle Raymonde Yougbaré, doctorante à l’Université Joseph KI-ZERBO, UFR/SVT, remporte le 1er prix avec son thème : "Effet du Bouillon d’assainissement industriel et du bouillon traditionnel (Soumbala) sur la fonction de la reproduction". Cet évènement est organisé par l’AUF en collaboration avec l’IRD et leurs partenaires. 

Les dix (10) candidats retenus pour la finale ont présenté leur thèse en 180 secondes (3 minutes) devant le public et le jury. Fabrice Courtin, représentant de l’IRD au Burkina Faso a participé au jury.
 

Fabrice Courtin, représentant de l’IRD au Burkina Faso pendant son intervention

© IRD

Lors de son intervention, il a déclaré qu’une des six orientations stratégiques de l’Institut c’est « développer une politique au profit des jeunes, de la parité et de l’environnement ». L’IRD accorde une place particulière aux doctorants en les accompagnant dans leur recherche : "À titre d’exemple, l’IRD soutient financièrement 128 doctorants partout dans le monde via des allocations de recherches pour leurs thèses. Ici au Burkina Faso, une dizaine de doctorants bénéficient d’une bourse de l’IRD", a indiqué Monsieur Courtin.
 

C’est donc tout naturellement que l’IRD a accompagné l’AUF dans l’organisation de cet évènement, via l’attribution d’un prix, la formation des candidats à s’exprimer à l’oral et la participation au jury de la demi-finale et de la finale.
 

Au milieu, la lauréate Joëlle Raymonde Yougbaré

© IRD

Les candidats ont été évalués sur la base de quatre critères notamment le talent d’orateur, le diaporama du texte, la structuration de l’exposé et le temps imparti. A l’issue des présentations, le choix du jury a porté sur Joëlle Raymonde Yougbaré pour représenter le Burkina Faso lors de la grande finale internationale prévue à Paris en France en septembre 2021.
La lauréate a reçu un chèque d’un million de francs CFA, plus un ordinateur et d’autres gadgets par les différents partenaires. À ceux-ci s’ajoute un billet d’avion aller-retour offert par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) pour son voyage pour la grande finale à Paris.
Pigdwendé Kader Aziz Bamogo dont la thèse a été soutenue par l’IRD a reçu de deuxième prix.

Ce concours, selon Théophile Ouangrawa, Directeur du campus numérique francophone de Ouagadougou, s’inscrit dans le cadre d’une des missions de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), qui est d’améliorer la qualité de l’enseignement.
En rappel,70 candidatures ont été enregistrées et finalement 10 ont été retenues pour la finale et une a été sacrée championne.  

Contact : com.burkina@ird.fr
 

card discover

© IRD

De gauche à droite, Joëlle Raymonde Yougbaré lauréate de l’édition 2021 et Pigdwendé Kader Aziz Bamogo

card discover

© IRD

Finale nationale de « Ma thèse en 180 Secondes » : Joëlle Raymonde Yougbaré lauréate de l’édition 2021