Université Joseph Ki-Zerbo, Ouagadougou, Burkina Faso


Comité d’organisation :  Romaric K. Nanéma (UJKZ) ; Fidèle Tiendrebéogo (LVBV, INERA) ; Ezechiel B. TIBIRI (LVBV, INERA) ; Christine Tranchant-Dubreuil (DIADE, IRD) ; Christophe Brugidou (IPME, IRD); Charlotte Tollenaere ( IPME, IRD). 


Les avancées spectaculaires des technologies de séquençage de 2ème et 3ème génération sont de véritables révolutions pour les recherches en sciences de la vie et de la santé.
Ces  nouvelles technologies (NGS) permettent le séquençage en quelques semaines de génomes entiers d’organismes complexes, générant une importante masse d’informations.
Toutefois l’analyse de tels volumes d’informations nécessite des compétences en linux, et une bonne connaissance et maîtrise de nombreux algorithmes et logiciels. La réalisation de ces analyses requiert aussi l’accès à des ressources de calcul telles que des clusters de calcul. Hors, l’accès à de tels ressources de calcul et à des formations en bioinformatiques par nos partenaires en Afrique de l’Ouest est très rare alors que ce sont des disciplines et technologies en perpétuelle évolution. 

  • Le premier axe d’action est de déployer des clusters de calcul localement chez nos partenaires pour que l’analyse bioinformatique des données de séquençage issues d’espèces africaines soient réalisées localement.
  • Le deuxième axe d’action est de développer un réseau d’administrateurs systèmes de cluster.
  • Le troisième axe d’action est de former les scientifiques à l’utilisation de ces clusters et à la réalisation d’analyses bioinformatiques sur ces clusters tout en créant des réseaux d’experts en bioinformatique en Afrique de l’Ouest.

Le cluster a été financé par l’université UJKZ qui a également mis à disposition une salle de TP pour l’ensemble des formations.
Le budget a été acquis par un co-financement d’un projet structurant de l’IRD, du service formation de l’IRD, du plateau i-trop, du LMI LAPSE et du CERAAS/ISRA.

La formation a été ouverte à 25 doctorants, chercheurs et enseignants et sera renouvelée jusqu’en 2021, puis cette formation sera intégrée dans une formation permanente de UJKZ sous forme d’un module de bioinformatique.
 

Contacts

  • Christophe Brugidou, christophe.brugidou@ird.fr
  • Romaric Nanéma, nanemaromaric@gmail.com