Sommaire

FrancEcoLab Brésil est un projet initié l’ambassade de France au Brésil dont l’IRD est partenaire, qui vise à sensibiliser les jeunes Brésiliens face aux défis environnementaux et notamment à la protection des océans et des fleuves de la pollution plastique et micro-plastique.

D’ici 2050 il y a aura plus de plastique que de poissons dans les océans.

Et tout commence à terre…

Logo de FrancEcoLab Brasil, projet de sensibilisation de la jeunesse pour la protection de l'environnement

© Projet FrancEcoLab Brasil, Ambassade de France au Brésil

Dans l’idée de renforcer la conscience écologique des citoyens en devenir, ce sont d’abord les jeunes que ce projet cherche à toucher : les élèves de primaire, collège et lycée de 50 écoles – plus de 3500 enfants et adolescents ! – travaillent toute cette année à produire des solutions pour conserver notre planète, et notamment ses écosystèmes aquatiques, de la pollution plastique. Mais ce sont aussi les jeunes adultes que le projet veut toucher : 200 étudiants, jeunes travailleurs, activistes et autres entre 18 et 26 ans participent au "LAB jovens", une invitation à connaître les menaces qui pèsent sur les milieux aquatiques, mais aussi à proposer des solutions.

⇒ Revoir le lancement du projet: cutt.ly/6nYcsmx

Un concours récompense les meilleurs projets dans chaque catégorie afin de faire entendre la voix des enfants, adolescents et jeunes adultes sur l’environnement et la question de la pollution plastique.

Une initiative en temps de pandémie

Pour de nombreux secteurs, la pandémie a considérablement réduit les possibilités de rencontres et échanges. Par exemple, favoriser le dialogue entre la science et la société peut sembler une véritable mission impossible ! Mais c’est sans compter sur le numérique…
En effet, ce projet, comme nombre d’autres mener par l’IRD et ses partenaires au Brésil et ailleurs, s’adapte aux conditions actuelles grâce aux plateformes en ligne : un accès aux matériel, des rencontres virtuelles sous forme de tables-rondes, webinaires et évènements… Des dispositifs qui permettent non seulement de maintenir les activités de culture scientifique, mais aussi d’atteindre, dans une certaine mesure, un public plus large.

L'IRD participe

Pour l’IRD, engager le dialogue science-société est une priorité dans le contexte actuel, un choix qui se réaffirme avec le projet FrancEcoLab Brésil pour l'année 2021.

Mettre ses ressources à disposition

Pour FrancEcoLab Brésil, la représentation du Brésil a rendu disponibles en français et en portugais les documentaires Déchets plastiques, du visible à l’invisible et Recyclage au Vietnam ainsi que l’exposition « Matières plastiques, des vies sauvages », trois ressources produites à partir de recherches mener au Vietnam et qui mettent en lumière différents aspects de la production, recyclage, réutilisation et pollution plastique au Vietnam.

Des chercheur.e.s dans la classe

Pour faire dialoguer science et société, l’IRD a été sollicité pour l’intervention de chercheur.e.s en classe. Anne Justino et Guilherme Ferreira, deux jeunes chercheur.e.s du Laboratoire Mixte International (LMI) TAPIOCA, un laboratoire international de recherche entre l’UFPE, l’UFRPE et l’IRD qui travaille sur les sciences marines en général et la pollution du plastique en particulier, interviendront auprès des élèves.

Les jeunes parlent... aux jeunes

À travers le LM) Tapioca (IRD, UFRPE, UFPE), spécialisé dans les sciences de la mer, 2 jeunes chercheur.e.s, Cristiano Lopes et Raqueline Monteiro, accompagnés de Lucas Inacio de l’Université fédérale rurale du Pernambouc (UFRPE) en tant que modérateur, sont invités au webinaire « Une plongée dans la science ». Rendez-vous le 3 Juillet pour une diffusion LIVE YouTube sur la chaîne de l’Institut Aqualung.

⇒ En savoir plus sur le « LAB Jovens » cutt.ly/wnYxr5J

À lire aussi