Sommaire

FrancEcoLab Brésil est un projet de l’ambassade de France au Brésil dont l’IRD est partenaire, qui vise à sensibiliser les jeunes Brésiliens face au défi environnemental de la protection des fleuves et océans. Monté par un ensemble de partenaires issus d’instances internationales, de la société civile, de la recherche et du secteur privé, ce programme ambitieux est destiné à un public scolaire et à un public de jeunes adultes, montrant foi dans la capacité de la jeunesse pour produire des changements significatifs.

Déchet plastique sur la plage, Salvador, Brésil

© Héloïse Benoit

Déchet plastique sur la plage, Salvador, Brésil

Le projet en bref

FrancEcoLab : deux publics

Dans l’idée de renforcer la conscience écologique des citoyens en devenir, ce sont d’abord les jeunes que ce projet cherche à toucher : des scolaires et des jeunes adultes (18-26 ans).

Sensibiliser les scolaires

Des élèves de primaire, collège et lycée de 50 écoles – plus de 3500 élèves – ont été sensibilisés à la question de la pollution des fleuves et océans, et invités à monter des projets dans la visée d’un concours national. Ces projets, soutenus par les professeur·e·s tout au long de l'année scolaire, bénéficie de l’appui de nombreux partenaires. L’IRD favorise notamment des rencontre entre chercheur·e·s et classes participantes.

Former les defenseur.euse.s des fleuves et océans de demain

L'autre branche du projet, le LAB Jovens, est destinée aux 18-26 ans. À travers deux phases de formation, les jeunes sont invités à participer à une formation en ligne de sensibilisation et pour monter un projet-action dans le but de protéger les fleuves, les océans et ainsi conserver la biodiversité et leur fonction pour l'équilibre climatique et environnemental global.

    Écailles de poisson volant, expédition AMAZOMIX

    © Amazomix, IRD

    Écailles de poisson volant, expédition oceánographique AMAZOMIX, 2021

    En 2022, l'IRD partenaire

    Thumbnail

    Axe scolaire

    Le projet FrancEcoLab 2022 a été lancé en mars, programme d'activités à venir!

    Thumbnail

    LAB Jovens

    Les candidatures de l'axe jeunes du projet sont en cours du 2 au 8 mai à l'adresse www.labjovens.com.br. La première phase du programme offre 500 places aux jeunes de toutes les régions du pays et prévoit une série d'événements virtuels sur la biodiversité dans les environnements aquatique, avec la participation de scientifiques, de militant·e·s et représentant·e·s de la société civile. Les jeunes sélectionné·e·s pour la prochaine phase bénéficieront de l'accompagnement d'un·e mentor pour développer un projet individuel ou collectif de A à Z. Dix projets bénéficieront d'un "fond d'amorçage" se lancer.

    En 2021, l'IRD participe

    Thumbnail

    Évènements en ligne

    Pour l’IRD, engager le dialogue science-société est une priorité, un choix qui se réaffirme avec le projet FrancEcoLab Brésil pour l'année 2021. En plus des échanges organisés dans les classes, l’institut a également organisé la table ronde "Une plongée dans la science : entre laboratoire et communautés, la protection des océans", diffusée en direct le 3 Juillet sur la chaîne YouTube de l’Instituto Ecológico Aqualung. Cet évènement, mené avec le LMI Tapioca (IRD, UFRPE, UFPE), spécialisé dans les sciences de la mer, a permis à deux jeunes chercheur.e.s, Cristiano Lopes et Raqueline Monteiro, accompagnés de Lucas Inacio de l’Université fédérale rurale du Pernambouc (UFRPE) en tant que modérateur, de prendre la parole sur le rôle de la science pour la protection des océans, un mouvement qui doit, selon eux, inclure les communautés traditionnelles vivant de la pêche et adopter une perspective de genre, depuis le laboratoire urbain, jusqu’aux laboratoires sur le terrain.

    ⇒ (Re)voir la table-ronde: www.youtube.com/watch

    Anne Justino et Guilherme Ferreira, deux jeunes scientifiques de l'Université Fédérale Rurale du Pernambouc (UFRPE) et membres du LMI Tapioca ont également mené des rencontres en ligne avec les élèves des classes participantes.

    Projection-débat dans le cadre de FrancEcoLab, Niteroi (RJ), Brésil, novembre 2021

    © Heploïse Benoit

    Mettre ses ressources à disposition

    Pour FrancEcoLab, la représentation du Brésil a rendu disponibles des ressources audiovisuelles.

    Documentaires

    Les courts-métrages documentaires Déchets plastiques, du visible à l’invisible1 et Recyclage au Vietnam2, ont été rendus disponibles pour les écoles participantes du projet FrancEcoLab et ont donné lieu à des projections-débats libres et gratuites en ligne, à Belém et à Rio de Janeiro, avec plus de 400 spectateurs touchés.

    Visite de l'exposition "Matières plastiques: des vies sauvages", Belém, septembre 2021

    © Héloïse Benoit

    Une exposition

    L’exposition "Matières plastiques, des vies sauvages", produite à partir de recherches mener au Vietnam met en lumière différents aspects de la production, de la consommation, du recyclage mais aussi de pollution plastique et microplastique dans ce pays et avec une perspective globale. En effet, le Vietnam se trouve parmis les premiers producteurs de biens en matières plastique au monde, et serait le 4ème plus grand pollueur des océans en raison d’un manque cruel d’infrastructures. En même temps, certains systèmes de recyclage s’appuyant sur l’économie solidaire. Amener cette complexité et faire réfléchir le public sur les liens et comparaisons avec le Brésil sont les objectifs de cette exposition qui a circulé tout au long de l’année à Belém, Salvador, Rio de Janeiro et sera bientôt à Belo Horizonte et Recife, dans le cadre de FrancEcoLab Brésil 2021.

    ⇒(Re)voir le teaser: www.facebook.com/oIRDnoBrasil/videos

    1. Déchets plastiques: du visible à l'invisible (7' ; 2018) est une exploration du quotidien de deux scientifiques travaillant sur la pollution plastique dans la métropole d'Ho Chi Minh, mais aussi de leur engagement à s'attaquer à ce grave problème. Comment et avec qui lutter contre la pollution plastique, visible et invisible ? Qui sont les responsables ? sont quelques questions urgentes et universelles que le film soulève.
    
    2. Recyclage au Vietnam, Dong nat et villages de métier ('0' ; 2018) est un court métrage vise à explorer les systèmes informels de tri et de recyclage dans la ville de Hanoi, en posant une question fondamentale : dans une ville en expansion et où la consommation de plastique ne cesse d'augmenter, peut-on utiliser les systèmes existants pour éviter que le plastique ne finisse dans l'environnement, et plus précisément dans les océans et les rivières ? C'est aussi une plongée dans les sciences sociales, et comment elles sont une clé pour comprendre le monde qui nous entoure.

     


    En savoir plus...

    FrancEcoLab en images, 2021