Sommaire

À l'occasion du Sommet des trois bassins forestiers - Amazonie, Congo et Bornéo-Mékong-Asie du Sud-Est - qui se tient du 26 au 28 octobre à Brazzaville en République du Congo, l'IRD donne la parole à deux jeunes scientifiques et revient sur l'implication de l'Institut sur la question des forêts tropicales.

L’objectif du Sommet des trois bassins est de mettre en œuvre, dans le cadre de la décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes, la première coalition mondiale pour la restauration de 350 millions d’hectares d’écosystèmes terrestres et aquatiques, pour les trois écosystèmes régulateurs : Amazonie, Congo et Bornéo-Mékong-Asie du Sud-Est.

L'IRD au Sommet des trois bassins

L'IRD participe au sommet et coorganise avec le Cirad des sessions parallèles sur l'accompagnement scientifique pour atteindre les objectifs des partenariats pour la forêt, la nature et le climat (PFNC) qui offrent un soutien financier et technique. Jean-Jacques Braun, correspondant de l'IRD au Gabon, a participé en amont au comité de pilotage du panel scientifique pour le bassin du Congo et Laurent Durieux, coordinateur One Forest Vision à l'IRD, intervient sur place lors des différentes sessions.

 

Session plénière - Jeudi 26 octobre

  • Coopération scientifique et renforcement de capacité - de 14 h à 18 h 30 (GMT+1)

 

Side events - Jeudi 26 octobre

  • Programmation du volet scientifique et de renforcement des capacités des partenariats pour les forêts, la nature et le climat dans les trois bassins aux échelles globales, régionales et nationales - de 15 h 30 à 16 h 30 (GMT+1)
     
  • Congo Basin Science Intiative (CBSI) : lancement de l’Initiative scientifique du bassin du Congo – Recherche et renforcement des capacités pour faire face aux crises du climat et de la biodiversité et promouvoir le développement durable - de 15 h 30 à 16 h 30 (GMT+1)

La parole à Rafaela Molina Vargas et Symphorien Ongolo

La préservation des forêts tropicales est une question essentielle aussi bien au niveau local, qu'à l'échelle planétaire. Les trois bassins représentent à eux seuls 80% des forêts tropicales du monde et deux tiers de la biodiversité terrestre. Ces territoires jouent un rôle déterminant dans la lutte face au changement climatique, notamment via la séquestration de carbone. Au-delà de leur place écologique, ces forêts s'avèrent inestimables dans la vie des populations autochtones.

L'IRD donne la parole à Rafaela Molina Vargas et Symphorien Ongolo qui abordent leurs recherches sur la gestion de ces écosystèmes et les problématiques qui les sous-tendent.

Rafaela Molina Vargas, écologue sur la déforestation en Amazonie bolivienne

© IRD

« Les communautés autochtones ont une relation très étroite avec les forêts, tant physique qu’immatérielle, car leurs traditions, leur vision du monde et leur spiritualité reposent sur le lien d'interdépendance entre l'homme et la nature. »

Découvrez l'interview

Symphorien Ongolo, politiste sur la gouvernance des ressources naturelles en Afrique

© IRD

« Une des avancées raisonnables qu'on pourrait attendre de ce sommet serait de privilégier une approche de diplomatie forestière pragmatique qui privilégie des engagements modestes et réalisables des parties impliquées. » 

Découvrez son interview

À voir, à lire

L'IRD porte une vision globale et inclusive des forêts qui prend en compte les forêts tropicales humides et sèches, les mangroves, les écosystèmes au couvert arboré plus ouvert, tels que les savanes et les agroforêts. Il propose de nombreuses ressources pour comprendre, partager les savoirs et solutions pour préserver et gérer durablement les forêts :

 

L'actualité scientifique | IRD Le Mag'

Plus d'articles sur les forêts

 

Ouvrages | Aux éditions IRD

Plus d'ouvrages sur les forêts

 

Plaquette | Au cœur des forêts, les données

Face aux impact des changements globaux sur les écosystèmes forestiers, les recherches à l’IRD s’organisent en partenariat équitable autour des données afin de préserver la biodiversité et un environnement durable.

© IRD

Ces données relèvent de natures différentes (biomasse, usages de la forêt, modes de vie, taxonomie…) et permettent de mesurer dans le temps des évolutions, de modéliser des comportements et faire des projections. Elles constituent ainsi la brique de base sur lesquelles peuvent s’appuyer les analyses permettant aux politiques publiques de répondre aux défis sociétaux et d’apporter des solutions durables aux

populations. Solutions qui se doivent de respecter les pratiques traditionnelles, les savoirs locaux et l’environnement.

>> Découvrez la plaquette IRD - Au cœur des forêts, les données

En images

Les forêts sur IRD Multimédia

Une sélection de photos sur les trois bassins (Congo, Mékong, Amazonie) à retrouver ici.

Exposition | Les forêts tropicales humides, avenir de la planète

Pénétrez au cœur des forêts tropicales humides d’Amérique latine, d’Afrique ou d’Asie et découvrez combien elles sont essentielles à l’avenir de notre planète ! L'exposition Les forêts tropicales humides, avenir de la planète a été réalisée par l’IRD et le Cirad avec le soutien de l’Institut français et du ministère français des Affaires étrangères et européennes.

ePOP | Des jeunes alertent sur la disparition de précieux écosystèmes

ePOP, petites ondes participatives est un réseau citoyen d’information, de débat et de mobilisation sur les changements climatiques et environnementaux porté par l’IRD et RFI Planète Radio (groupe France médias monde). Du Burkina Faso au Brésil, les jeunes du réseau ePOP ont recueilli les témoignages d'hommes et de femmes et nous alertent sur la disparition de précieux écosystèmes.