Sophie Bertrand est spécialiste en écologie marine. Ce métier lui permet de combiner ses deux passions : la mer et la recherche. Après un long parcours scientifique de 12 années après le bac, elle est entrée comme chargée de recherche à l'UMR MARBEC. Elle est aujourd’hui directrice de recherche.

 

Si l'écologie marine englobe beaucoup de sous disciplines, Sophie est spécialiste de la mégafaune. Cette mégafaune regroupe un grand nombre d'espèces animales de grande taille vivant dans l'océan : oiseaux, mammifères tels que cétacés ou phoques, tortues, gros poissons, etc. Ces dernières années, Sophie s'est surtout intéressée aux oiseaux marins et aux otaries, mais aussi aux pêcheurs. Elle équipe les animaux d'instruments qui permettent d'observer leur comportement lorsqu’ils se déplacent, se nourrissent et vivent en mer. L’objectif est de documenter tous les espaces utilisés au cours de leur cycle de vie ou lors de leurs activités. Ces données apportent des informations utiles à l’organisation des activités humaines en mer.

© IRD - Julie Sansoulet

Pourquoi ce métier ?

Il rassemble deux de ses passions : la biologie marine et la recherche. Pour la chercheuse, le métier est synonyme de liberté et de curiosité, et permet d’apprendre tout au long de sa carrière, tout en transmettant son savoir à des jeunes. Ce dernier aspect est d’ailleurs l’un des préférés de Sophie. Le fait d’accompagner, de transmettre la curiosité, d’apprendre à organiser sa pensée est très motivant. Mais la facette la plus intéressante reste sans doute les activités de terrain : par exemple aller observer des colonies d’oiseaux sur des îles assez isolées. C’est lors de ces moments proches des animaux étudiés qu’elle estime avoir ses meilleures intuitions sur des questions de recherche. Intuitions qui seront ensuite développées et confirmées par des analyses au laboratoire. C’est un métier qui demande une longue période de formation. Après un master puis une thèse, il n’est pas rare que les jeunes chercheurs fassent un post-doctorat. Il vaut donc mieux être patient et d’une curiosité à toute épreuve. Sans oublier l’ouverture aux pratiques et domaines des autres chercheurs, qui favorise l’interdisciplinarité.

 


Graines de métiers est une série de portraits qui vise à présenter les métiers de l'Institut de Recherche pour le Développement, qu'ils soient scientifiques ou de support à la recherche. Chaque métier est présenté avec une courte capsule vidéo interactive accompagnée d'une fiche écrite. L'initiative est portée par le service communication et culture scientifique de la délégation régionale Occitanie, avec le soutien d'IRD Images et du Service médiation avec les publics de l'IRD.

Contact métier : Sophie Bertrand, UMR MARBEC sophie.bertrand@ird.fr


Contacts communication : communication.occitanie@ird.fr