Le deuxième épisode d’Hello World ! l’émission de l’IRD dédiée à la science des solutions durables, a été diffusé le 30 juin en live. Il était consacré à « One Health : la santé dans tous ses états ». À voir, ou revoir...

Hello World ! donne à voir et à entendre des solutions pour faire face aux grands enjeux de la durabilité de la vie planétaire et des sociétés. L'émission est un espace d'échanges et de rencontres autour des sujets de la science de la durabilité : des solutions portées par des savoirs co-construits, multi-acteurs, croisant disciplines et secteurs, et prenant en compte les échelles locales et globales.

Hello World #2 "One Health : la santé dans tous ses états" diffusé le 30 juin 2021, de 13h à 14h30 (heure de Paris)

Au programme  

Quatre séquences rythment l’émission et alimentent le débat sur la science de la durabilité confrontée aux défis des limites planétaires. La première, Hello Science !, permet de mieux comprendre le concept central. Hello Africa & America ! s’intéresse plus particulièrement aux questions de la durabilité sur ces territoires et un temps est dédié à la discussion et à la recherche de solutions avec Hello Solutions !.  Enfin, la séquence finale Hello Citizens ! fait place aux échanges entre spectateurs et intervenants.

Intervenants Hello World

Les intervenants

Pour cette deuxième émission, des invités exceptionnels pour éclairer « One Health : la santé dans tous ses états » :

Francine Ntoumi, Directrice générale de la Fondation congolaise pour la recherche médicale

Peter Daszak, Président de EcoHealth Alliance,

Gerardo SuzànAssociation mexicaine de médecine de la conservation

Benjamin Roche, IRD, Conseiller scientifique One Health 

Laetitia Atlani-Duault, IRD, Directrice de l’Institut Covid Ad Memoriam

et la journaliste Marie Monique Robin.

L'émission est animée par Olivier Dangles, directeur scientifique adjoint à la science de la durabilité à l'IRD

One Health, EcoHealth, Planetary Health…

Depuis plusieurs décennies, et encore davantage depuis la crise COVID, les scientifiques utilisent toute une série de termes pour évoquer ce qui relie la santé de tous les êtres vivants.

La Santé globale donne priorité à l'amélioration et à l'équité en matière de santé pour toutes les populations mondiales. 

Avec One Health (une seule santé), l’idée est de prendre en considération toutes les santés. Mais d’autres approches existent : EcoHealth, avec l'idée que la dégradation des écosystèmes a un impact sur l’exposition des populations humaines aux virus, aux pathogènes, aux polluants qui circulent dans ces environnements, notamment, au travers des communautés animales. Planetary Health, qui pense la santé humaine et la santé planétaire comme un tout. Ces notions sont essentielles, car elles portent un nouveau regard sur la santé, beaucoup moins anthropocentré.

Quand on envisage la santé dans une continuité humain-animal-végétal, et même à l'échelle de l'ensemble des écosystèmes de la planète, de l'eau, de l'air ou des sols, on envisage la lutte contre les maladies de manière tout à fait différente.

Par exemple :

  • en soignant les animaux et les plantes pour empêcher la transmission des maladies
  • en réfléchissant à la façon de réguler les marchés de viande, les élevages intensifs,  pour empêcher leur propagation
  • en empêchant la dégradation des milieux naturels, comme la déforestation qui entraîne de nouveaux contacts entre humains et animaux, par le déplacement contraint de ces derniers." 
  • en envisageant une prévention des maladies sans frontières…