Le 21 février, la représentation de l'IRD au Cameroun a reçu la visite de Mme Mathilde Ollivier, sénatrice représentant les français établis hors de France.

La plus jeune sénatrice de France a été accueillie par M. Télesphore Sime Ngando, représentant de l’IRD et M. Thierry Leroy, directeur régional Afrique Centrale du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), ainsi qu’un groupe de chercheurs en mission ou en expatriation.

Accompagnée de Mme Lisa Plesse, conseillère de l’ambassadeur de France au Cameroun et de Mme Stéphanie Mailles Viard, attachée de coopération scientifique et universitaire à l’ambassade de France, Mme Mathilde Ollivier a été édifiée sur l’organisation et les missions de l’IRD et du CIRAD en Afrique Centrale, notamment en matière de recherche partenariale, de formation et du renforcement des capacités. Les grands axes de recherche et les projets scientifiques majeurs en cours ont été présentés, de même que les actions de formation et de rapprochement entre la science et la société.  

L’échange s’est terminé par une discussion animée entre la sénatrice et les chercheurs de l’IRD et du CIRAD, notamment sur les difficultés liées aux métiers de la recherche et au statut des expatriés. Par ailleurs, les chercheurs ont tenu à insister sur la démarche écologique dans leurs activités sur le terrain, en lien avec les sciences de la durabilité qui est au cœur de leur mission. Ils ont également mis en évidence les enjeux que portent l’IRD et le CIRAD en matière de diplomatie scientifique et environnementale, soutenus par un souci d’équité avec leurs partenaires.