Mis à jour le 08/07/22

Initié et soutenu de 2013 à 2015 par l’IRD/AIRD au travers du projet PARRAF, le réseau CaSA est né d’une collaboration entre chercheurs africains et européens convaincus de la nécessité de considérer le carbone du sol. Aujourd’hui le réseau CaSA est animé principalement par 4 équipes de recherche du Sud et l’IRD, et est riche de 21 équipes de recherche sur 11 pays africains. L’objectif commun des membres du réseau est de contribuer à une meilleure prise en considération du carbone des sols pour une agriculture durable en Afrique. Ces chercheurs contribuent à comprendre, quantifier et modéliser le potentiel de séquestration de carbone dans les sols selon leurs usages, mais aussi à identifier et quantifier les compromis et synergies entre séquestration du carbone, sécurité alimentaire, maintien de la biodiversité selon les contextes pédo-climatiques.

Depuis la naissance de CaSA en 2013, la thématique de la séquestration du carbone s’est développée, notamment en 2015 sous l’impulsion de l’initiative 4 pour mille, des sols pour la sécurité alimentaire et le climat. Les membres du réseau CaSA ont ainsi développé des activités à des échelles variées aussi bien à travers des projets de recherche que dans la création de structures de partenariat ou de jeunes équipes, tels que les projets Circasa (UE H2020 SFS-20-2017), SoCa (Fondation BNP Paribas), le LMI IESOL et les JEAI ServiPalm et Prodiges. Les activités internes au réseau (organisation d’atelier et de Side events, sensibilisation des différents acteurs au niveau local, publications communes, soutien à des formations et étude méthodologique commune...) plus le montage de ces projets et structures sont des produits du réseau CaSA. L’ensemble de ces produits a considérablement accru la reconnaissance internationale d’un collectif de chercheur Sud-Nord sur le thème de la séquestration du carbone de sols agricoles en Afrique.

 

  • Institutions partenaires Sud
    • Université d’Antananarivo, Laboratoire des RadioIsotopes, Madagascar
    • Université d’Abomey-Calavi, Faculté des Sciences Agronomiques, Bénin ou l’Institut National de Recherches Agricoles du Bénin, Bénin
    • Université Nangui Abrogoua, UR Gestion Durable des Sols, Côte d’Ivoire
    • Institut Sénégalais de Recherches Agricoles – ISRA, Sénégal, Laboratoire LNRPV.

     

  • UMR Nord impliquées
    • Eco&Sols,
    • US Imago

  • Outils de partenariat IRD associés
    • LMI Iesol
    • PSIP Seq2C -  Séquestration Continentale du Carbone
  • Coordination scientifique
  • Disciplines

    Sciences du Sol, Agronomie, Ecologie des sols, Métrologie, puis à travers le PSIP Seq2C Eco-physiologie, Economie, Géographie.

  • Mots-clés

    Sols tropicaux, Séquestration du Carbone, Biomasse, Agriculture, Climat.

Période 2018-2021