Mis à jour le 08/07/22

Face aux nouveaux défis posés par le paludisme non‐Plasmodium falciparum, l’UMR VITROME propose de constituer un nouveau groupe de recherche dénommé PALUvom pour promouvoir la surveillance et des recherches appliquées dans un but de mettre à jour les données épidémiologiques de ces maladies négligées dans la sous-région ouest africaine.

Une stratégie fondée sur l’échange des idées entre partenaires, l’amélioration des connaissances pour combler des lacunes, la mise en commun de savoir-faire et de supports techniques, la mobilisation et la formation de jeunes chercheurs africains et le transfert de technologie Nord‐Sud et Sud-Sud sera développée. Les données mises à jour serviront à élaborer des projets de recherche structurants et novateurs en réponse aux appels d’offre internationaux et à disséminer des informations sanitaires. Le consortium comportera des équipes expérimentées du Sénégal, du Mali et de la Mauritanie. Le groupe de réseau a pour ambition de devenir un acteur majeur de l’élimination du paludisme et de transformer le groupe initialement restreint en plateforme technologique régionale indispensable pour lutter contre le paludisme non falciparum en Afrique de l’Ouest et au-delà.

Période : 2021-2024