Pour la première fois, le collectif IESOL (Intensification Ecologique des sols cultivés en Afrique de l’Ouest), plus précisément le LAMA (laboratoire des moyens analytiques) de Dakar, se saisit de la journée mondial des sols, ce 5 décembre, pour organiser pour les ingénieurs et techniciens de son réseau, des sessions de formation sur les aspects analytiques des sols afin d’harmoniser les pratiques et procédures au sein des laboratoires de sol de l'ISRA et de l'IRD.

La thématique principale de la formation a été centrée sur les bases analytiques dans un laboratoire.  Ces bases analytiques qui peuvent sembler très simples, sont pourtant essentiels à maîtriser pour garantir la qualité des résultats,  de la préparation d’un échantillon de sol, à la métrologie (calibration des balances), au choix d’une norme,  à la mesure du pH et à la conductivité électrique.

Suite aux mesures d’hygiène et  de sécurité en vigueur dans les laboratoires du LAMA où se dérouleront les ateliers, le nombre des participants  a été limité à 22 personnes (intervenants inclus). Pour réaliser les travaux pratiques, des rotations de groupes de 6 personnes ont été planifiés afin de répondre à ces exigences.

A l'issue de l'atelier, chaque participant est parti avec un échantillon de sol à analyser afin de comparer par la suite les résultats entre les laboratoires du réseau.

En profitant de cette occasion, les membres du comité de pilotage se sont réunis  la matinée du 6 décembre pour faire un bilan du déroulement de la journée du 5 décembre ainsi que la mise en place pour 2023 d’une feuille de route du réseau des laboratoires de sol de l'ISRA et de l'IRD. Cette feuille de route comprendra les évènements autour de l’aspect analytique et technique des sols afin de renforcer les compétences des laboratoires de ce réseau. 

 

Photo de groupe

 

 

Sessions de travail

 

Copyright © 2022 Yacine Ndiaye