En collaboration avec l'Aquarium des Lagons et l'Ifremer, l'IRD a mené avec succès le projet de formation KOREL dont l'objectif était de vérifier et mettre à jour les compétences des agents du Département des pêches du Vanuatu (DPV) en matière d'évaluation et suivi de la santé des écosystèmes coralliens au Vanuatu.

Retour sur ce très bel exemple de formation au Sud, fait de transfert de compétences et de collaboration avec des partenaires locaux.

Fin 2022, les agents de terrain du Département des pêches du Vanuatu (DPV) — unique opérateur national assurant la surveillance et le diagnostic de la santé des coraux au Vanuatu — ont participé à une formation dans le cadre du projet KOREL, visant à rafraîchir et compléter leurs connaissances théoriques et techniques, six ans après leur première formation, également délivrée par des chercheurs de l’IRD. Ils ont ensuite poursuivi l'atelier de formation par une mise en pratique au Vanuatu, consistant à réaliser une évaluation quantitative de la santé d’une zone récifale au nord d’Efate.


Le projet KOREL s'est ainsi déroulé en deux parties, la première à Nouméa en Nouvelle-Calédonie, la seconde à Port-Vila au Vanuatu.

A Nouméa, trois agents du DPV, spécialisés en aquaculture et mariculture, ont été accueillis sur le centre IRD pendant une semaine. Ils ont bénéficié d’un programme intensif incluant notamment deux jours d’ateliers de formation théorique et pratique aux techniques d’aquaculture conduits par l'Aquarium des Lagons, partenaire de l'IRD, sur leur plate-forme technique. Par ailleurs, une journée de formation et d’échanges méthodologiques avec l’IFREMER a également été organisée sur la station aquacole de St Vincent.

KOREL EN NOUVELLE-CALEDONIE

Le projet s'est poursuivi à Port-Vila à travers un atelier de formation opérationnel, dédié aux méthodes de suivi et d’évaluation de la santé des récifs coralliens. Les notions développées par les formateurs ont ensuite été mises en pratique sur le terrain, dans le cadre d'un suivi de terrain réalisé par les agents sur le récif frangeant situé autour de l'ilot Kakula, au nord de l’île d’Éfaté.

KOREL au Vanuatu

Au delà de ces ateliers de formation, l’IRD a contribué à renforcer les capacités d’intervention des plongeurs du DPV grâce au financement de formations à la plongée (certifications PADI pour 6 agents) et d'équipement sous-marin, qu’ils ont reçu en novembre dernier.

Dans le cadre de la collaboration historique avec l'IRD et grâce aux techniques acquises durant le projet KOREL, le DPV a notamment pu développer son propre projet de recherche visant à régénérer la couverture corallienne de certaines zones d'Efaté.


KOREL démontre ainsi l’importance de diffuser l’information scientifique et de partager des savoirs aux communautés et aux citoyens du Sud pour qu’ils puissent renforcer leur capacité, s’autonomiser et faire face aux multiples enjeux environnementaux et sociétaux.


Contact