La fabrique des pandémies, le nouveau documentaire de la réalisatrice Marie-Monique Robin, coproduit par l’IRD, a été présenté en avant-première le 22 avril à l’Unesco avant d’être diffusé sur Ushuïa TV le 22 mai et France TV Outre-Mer le 23 mai.

Affiche La fabrique des pandémies

© DR

Pendant deux ans, en pleine pandémie de Covid, Marie-Monique Robin a parcouru huit pays pour réaliser ce documentaire sur les facteurs d’émergence des maladies infectieuses. Pour les scientifiques questionnés par la réalisatrice, le diagnostic est sans appel : ce sont les bouleversements environnementaux qui en constituent les causes majeures.

Serge Morand (Cirad), conseiller scientifique du documentaire, et plusieurs scientifiques de l’IRD livrent leurs réflexions à Juliette Binoche. L’actrice a accompagné Marie-Monique Robin, tout au long du film depuis la Grande galerie du Muséum d’histoire naturelle jusqu’à Madagascar, en passant par le Mexique, le Gabon, la Thaïlande, le Kenya : autant de territoires riches d’une biodiversité exceptionnelle mais menacée.

Préserver la biodiversité, c’est protéger notre santé 

A la tête d’une équipe pluridisciplinaire basée en Guyane, le chercheur Rodolphe Gozlan (IRD, ISE-M), met en exergue les « facteurs récurrents de ces émergences » : la déforestation, des extrêmes climatiques, ou l’urbanisation, à la lumière de l’approche « One Health ». Cette approche est partagée par Benjamin Roche (IRD, MIVEGEC) qui au Mexique a créé avec ses partenaires un Laboratoire international pour suivre la prévalence et la transmission de pathogènes chez la faune, les animaux domestiques et les humains  en fonction des types de paysages. A Madagascar, Juliette Binoche et Marie-Monique Robin rencontrent Andres Garchitorena (IRD Madagascar) et Laura Cordier (IRD)  pour aborder les spécificités liées au territoire de l’île.

 

La parole scientifique mise à l’honneur

© DR

Le film veut tirer des leçons durables de la pandémie de Covid-19 qui a mis en lumière une tendance identifiée depuis les années 2000 : aujourd'hui 70% des nouvelles maladies émergentes infectieuses sont des zoonoses - des maladies qui passent de l’animal à l’homme.

Pour comprendre cette tendance, Marie-Monique Robin part à la rencontre de scientifiques qui tour à tour lui expliquent le rapport direct entre l’augmentation du nombre de zoonoses et la perte de biodiversité. Une vingtaine de chercheurs sont filmés dans leur activité de recherche mais aussi dans leur interaction avec les communautés locales.

Sur le terrain, en Asie, Afrique ou en Amérique, scientifiques et autochtones dialoguent tout au long du documentaire pour comprendre comment et à quel point la santé et la biodiversité sont liées.

« La biodiversité à un rôle protecteur pour l’humanité »

Le film s’inscrit dans un projet global qui entend installer la question de la santé planétaire dans le débat public. Pour cela, l’approche « One Health » (Une seule santé) est mise en avant. Cette approche systémique permet d’identifier des facteurs environnementaux comme la déforestation, la perte de biodiversité ou le changement climatique, qui favoriseraient la propagation de nouveaux agents pathogènes.

L’objectif de cette nouvelle approche est de pouvoir développer des stratégies globales et intégratives s’adressant aussi bien au facteur environnemental qu’aux conséquences sanitaires.

La fabrique des pandémies ne se veut ni alarmant ni anxiogène. Il démontre comment «  la préservation de la biodiversité et de l’équilibre des écosystèmes constituent le meilleur antidote contre l’émergence de nouvelles maladies. » Ce faisant, il nous met en garde : si nous continuons de détruire les écosystèmes, nous connaîtrons « une ère d’épidémie de pandémies ».

Voir le film : les diffusions et avant-premières prévues

Diffusions

22 mai : USHUAIA TV
23 mai : France TV Outre-mer

Avant-premières

22 avril : PARIS - UNESCO
23 avril : BÂLE
26 avril : LUXEMBOURG
27 avril : PARIS - Maison de l’Océan
28 avril : MOUANS-SARTOUX
03 mai : MARSEILLE - Cinéma Alhambra
04 mai : GENÈVE
05 mai : LIÈGE
06 mai : STRASBOURG
09 mai : PARIS - Collège des Bernardins
10 mai : DÉCINES-CHARPIEU (banlieue lyonnaise)
11 mai : BRUXELLES
12 mai : MONTPELLIER
13 mai : CÉRET
14 mai : TOULOUSE
16 mai : PARIS - Salons de l’Aveyron
17 mai : PARIS - Auditorium de la ville de Paris
18 mai : PARIS - Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution - MNHN
19 mai : DOUAI
20 mai : BORDEAUX
21 mai : NIORT

Le documentaire est une adaptation tirée du livre éponyme de Marie-Monique Robin, sorti en 2021 aux Éditions La Découverte.