Comment la forêt Atlantique du Brésil est-elle devenue ce que l’on connaît aujourd’hui ? Comme les différentes espèces ont-elles traversé les cycles glaciaires et interglaciaires ? Voici deux des questions auxquelles les chercheurs du projet "BIOTA-FAPESP, l'Institut virtuel de la biodiversité" cherchent à répondre depuis plus de vingt ans, et duquel l'IRD est partenaire. Présentation des principaux résultats en vidéo.

Thumbnail

La forêt atlantique - en portugais mata atlântica - est une forêt tropicale humide localisé le long du littoral du Brésil. C'est un point chaud de biodiversité, soit une zone possédant une grande richesse de biodiversité et particulièrement menacée par l'activité humaine.

En effet, si son étendue originale était de 15 % du territoire brésilien actuel, il en reste aujourd'hui moins de la moitié. Les principales causes sont la déforestation depuis le début du XXe siècle, et aussi l'urbanisation.

L’enjeu de ce projet de recherche est de comprendre la formation et l’évolution dans le temps de la forêt, d'essayer de prévoir les possibles réponses des espèces aux changements climatiques actuels et ainsi apporter des éléments concrets pour leur conservation. Pour cela, une équipe pluridisciplinaire travaille sur le thème depuis plus de 20 ans et nous présente, à travers cette vidéo, ses principaux résultats.

Plus d'informations sur le site du projet: https://www.biota.org.br/dimensoes-da-biodiversidade-na-floresta-atlantica/