Mis à jour le 17/06/20

Les thématiques de recherche de l'IRD touchent à des problématiques globales qui nous concernent tous. Soucieux de valoriser les résultats de leurs travaux et de partager la culture scientifique auprès du grand public, notamment auprès des plus jeunes, les chercheurs de l’IRD mènent différentes actions encourageant le dialogue science-société.

Conférences grand public, échanges avec les médias, participations à des expositions et des forums dédiés à la science, intervention auprès d’écoliers... sont quelques-unes des diverses initiatives menées à la Réunion afin de partager, d’échanger et de débattre sur la science et ses enjeux.

L’IRD-La Réunion participe notamment régulièrement à la Fête de la science et à la Nuit Européenne des Chercheurs et organise plusieurs conférences-débats chaque année.

card discover

© IRD

Stand de l'IRD et ePOP à la Fête de la Science en 2019.

card discover

© Alix Diringer

A la nuit européenne des chercheurs, les enfants devaient apporter leur nounours pour en apprendre plus sur la réflexion scientifique.

Thumbnail

Quelques films récents présentent également les travaux de l'IRD de manière ludique et visuelle :

Thumbnail
Banc de poissons dans les récifs coralliens en Nouvelle-Calédonie.

© IRD - Jean-Michel Boré

Banc de poissons dans les récifs coralliens en Nouvelle-Calédonie.

Sensibilisation à la protection des récifs coralliens

Logo PAREO.

© PAREO

PAREO - Le Patrimoine Récifal de l’océan Indien entre nos mains

 

Le projet PAREO est un projet innovant d’éducation à l’environnement qui allie transmission des connaissances scientifiques, découverte du milieu sous l’angle de vue des nouvelles technologies et actions concrètes de conservation. Il se déroule dans trois îles de l’océan Indien, la Réunion, l’île Maurice et les Seychelles qui ont en commun un patrimoine récifal exceptionnel qui malheureusement se dégrade sous la pression humaine. Dans l'intérêt de tous, les récifs coralliens nécessitent une protection renforcée, associée à des programmes de sensibilisation pour assurer leur protection.

En travaillant avec les enfants des îles au cours d’une année scolaire, le projet a pour but d’aboutir à la mise en place d’actions de conservation, rassembleuses, pour tisser des liens entre Science et Société.

Le projet PAREO vise à sensibiliser les enfants à la protection des récifs coralliens.

© IRD - Pareo

Les objectifs principaux du projet sont de :

  • Transmettre les connaissances scientifiques sur les récifs coralliens de manière ludique, notamment grâce à la mallette pédagogique MARECO ;
  • Connecter les enfants aux récifs coralliens pour mieux appréhender cet écosystème et faire évoluer leurs comportements ;
  • Mettre en réseau les enfants de l'océan Indien, mais aussi les décideurs locaux et les citoyens pour faire progresser la conservation des récifs coralliens. 

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook du projet.

 

Les récifs en vidéo

Thumbnail

L'IRD et ses partenaires ont réalisé plusieurs films courts afin de sensibiliser le public et les décideurs à l'importance des récifs coralliens dans l'océan Indien :

Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Les jeunes ePOPeurs de Nouvelle Calédonie.

© ePOP network

Les jeunes ePOPeurs de Nouvelle Calédonie.

ePOP - Petites ondes participatives

© ePop Network

    Une initiative au service des populations exposées aux changements climatiques et environnementaux.

    ePOP a l’ambition de donner la parole aux communautés insulaires, la mettre en dialogue avec les scientifiques, les experts et les décideurs, et la diffuser à l’échelle locale, régionale et internationale.

    Par la réalisation de courtes vidéos avec leur smartphone, les jeunes « ePOPers » (15-30 ans) se font les porte-paroles du ressenti, de l’expérience et des questionnements de leur communauté et ses différentes générations, tout particulièrement les anciens, confrontées au quotidien aux changements globaux. Ces paroles recueillies seront largement diffusées à l’échelle locale, régionale et internationale aux populations, sur les réseaux sociaux auprès des médias locaux et internationaux (France Média Monde notamment) et portés auprès de scientifiques et de décideurs lors d’évènements publics et de rendez-vous internationaux. La méthodologie d’ePOP a été éprouvée dans le Pacifique fédérant un réseau de jeunes observateurs en Nouvelle-Calédonie, à Fiji, au Vanuatu et en Nouvelle Zélande et portée à la COP23 (Bonn, nov. 2017), à Ocean Day (juin 2017), au 30è anniversaire du GIEC (mars 2018) lors de Festivals et de rencontres publiques.

    L’IRD et RFI Planète Radio développent depuis 2 ans et demi le projet ePOP. Le réseau s’élargit aujourd’hui aux territoires de l’océan Indien, de l’Afrique de l’Ouest et des Caraïbes. ePOP se déploie actuellement à La Réunion, en partenariat avec l’Université de la Réunion, l’AFD, la Caisse des Dépots (CDC), des établissements scolaires (Lycée Georges Brassens de St-Denis), des organisations de la société civile (Isolife), etc.

    En résumé :

    Contact : epop@ird.fr ou contact@epop.network