Sommaire

Après un premier accord-cadre signé en 2014, l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l'IRD consolident et renforcent leur action commune en matière de développement de l'enseignement, de la recherche et de l'innovation, au bénéfice et en coopération avec les établissements d'enseignement supérieur et de recherche francophones, et plus largement avec les sociétés francophones. 

Bloc de texte

Parmi les différents projets réalisés lors du précédent accord-cadre, on distingue deux projets Erasmus impliquant des universités du Cambodge, du Bénin, du Cameroun et de Côte d’Ivoire, qui ont contribué à renforcer l’attractivité des offres de formation respectivement dans le domaine des sciences humaines et des ressources en eau dans les métropoles africaines : 


•    Projet Erasmus, Gouvernance et émergence de la recherche en sciences humaines au Cambodge (+ Geresh-Cam, consortium international)
•    Projet Erasmus Master Ressources en eau et Risques environnementaux dans les métropoles africaines (+ MAREMA, consortium international, mis en œuvre en Afrique de l’Ouest et Afrique centrale)

ainsi que le projet Promouvoir l’Agroécologie par la Recherche et la Formation en Afrique de l’Ouest (PARFAO), co-porté par l’IRD et l’AUF au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Sénégal entre 2017 et 2019. Ce projet a été conduit avec l’objectif de démontrer que des doctorants – recrutés dans le cadre d’un collège doctoral et soutenus pour la réalisation de leur thèse – peuvent contribuer à faire émerger des solutions innovantes à fort impact socio-économique, répondant aux usages et aux besoins dans les territoires cibles.
Les projets conduits en partenariat avec les établissements d’enseignement supérieur et de recherche des pays du Sud ont confirmé la complémentarité forte qui existe entre les deux institutions pour renforcer les capacités de recherche et conduire une science d’excellence. 

Signature accord-cadre AUF-IRD

© IRD

Bloc de texte

En renouvelant cet accord-cadre, l’IRD et l’AUF entendent poursuivre leur collaboration pour notamment favoriser la création et la diffusion de contenus numériques éducatifs, le soutien au lancement d'initiatives de recherche innovantes et la diffusion et la vulgarisation de leurs résultats en particulier les initiatives de science participative-science citoyenne.