Le FEF pour l’action en Amazonie autour du changement climatique et de ses impacts - FEFACCion, sous la direction de l’IRD, le CIRAD et l’Ambassade de France au Brésil, a été validé le 8 février par le Comité de sélection, présidé par le Directeur général adjoint de la Direction générale de la mondialisation (DGM).

Contexte

© Léa Servais

Le changement climatique et ses impacts sur l'environnement et les sociétés, sont un enjeu majeur pour le siècle à venir. Les recherches montrent que ce changement affecte négativement les sols, les hydrosystèmes et les écosystèmes naturels en impactant notamment les ressources végétales primaires ou agricoles, les ressources hydriques, la santé et les systèmes anthropiques (lieux de vie, milieu urbain, vie économique).

 

A différentes échelles (spatiales et temporelles), ces perturbations sont devenues particulièrement intenses, globales mais aussi difficilement prévisibles.

De par sa superficie et la grande variété de ses biomes, le Brésil est particulièrement sujet aux perturbations climatiques comme en témoignent les récentes inondations, les sècheresses extrêmes, les feux de forêts ainsi que les vagues de chaleurs à répétition. Le Brésil est confronté à de nombreux défis pour créer un espace environnementalement sûr et socialement juste.

Les problématiques auxquelles se propose de répondre ce projet reposent sur de nombreux résultats de recherche obtenus en commun, qui mettront en avant l’application des connaissances pour des solutions pratiques dans un volet formation, le travail avec les populations locales concernées dans un volet cocréation, la sensibilisation aux enjeux climatiques dès le plus jeune âge, et l’implication des décideurs politiques dans la mise en oeuvre de solutions basées sur les résultats scientifiques.

 

Objetifs

Ce projet FEF propose de mettre les connaissances scientifiques au service des populations et des décideurs, de former la société, les chercheurs et étudiants/futurs chercheurs. Ses objectifs consistent à structurer des réseaux partenariaux amazoniens déjà existants par la formation d’acteurs locaux afin de renforcer et rationnaliser des actions en cours et pérenniser des méthodologies efficaces.

L’objectif global de ce FEF est de structurer, rationaliser et transférer, les recherches et actions mises en oeuvre par l’équipe France et leur partenaires brésiliens autour des enjeux du changement climatique et de ses impacts dans le bassin amazonien brésilien constitué par les états du Pará, de l’Amazonas et de l’Amapá.

La formation de la prochaine génération des populations jeunes, des producteurs, des étudiants, des chercheurs, des acteurs associatifs, des décideurs, par des programmes basés sur la « science amazonienne » assurera également la pérennité des travaux entrepris de longue date notamment par l’IRD et le CIRAD, ainsi que la continuité de l’influence française en Amazonie de manière structurante au moment où le Brésil est sous les projecteurs notamment à la veille du G20 et de la COP 30 de 2025.

Comprendre ces interactions, favoriser les échanges et maintenir ses réseaux constituent les enjeux fondamentaux de ce FEF et de sa réussite.

Ces objectifs se déclineront selon quatre grands axes : (1) la formation à l’observation et à la gestion, (2) la formation des jeunes générations vivant en Amazonie, (3) la divulgation vers les populations et les décideurs et (4) l’appui à la recherche pour un développement durable.

 

Bénéficiaires directs visés par le projet :

  • Les étudiants : intéressés par les sujets de l’Amazonie, souvent dans des universités peu exposées à l’international
  • Les chercheurs intéressés par les sujets liés à l’Amazonie et localisés sur le territoire
  • Les populations : public très divers de consommateurs à producteurs, vivant en zone péri-urbaine rurale ou en forêt
  • Les coopératives de petits producteurs mais aussi les grands producteurs agricoles
  • Les décideurs publics en particulier les municipalités et des secrétariats à l’environnements des états ciblés
  • Les décideurs publics à l’échelle fédérale
  • Les populations indigènes et les communautés afro-descendantes
  • Les populations dépendantes de l’exploitation économique des sites en Amazonie

 

Noms et fonctions des personnes en charge du suivi de l’ensemble du FEF :

  • François Legué(COCAC-Brésil)
  • Sophie Jacquel (COCAC-Adjointe Brésil)
  • Nacer Boubenna (Attaché scientifique)
  • Julie Maraval (Attachée de coopération technique)
  • Pierre Marraccini (Directeur Régional CIRAD-Brésil)
  • René POCCARD CHAPUIS (Chercheur CIRAD)
  • Abdelfettah Sifeddine (Représentant de l´IRD au Brésil)
  • Jean Michel Martinez (Chercheur IRD-Brésil)