Chercheur à l'Institut de recherche pour le développement (IRD), Paul-André Calatayud travaille en partenariat avec des chercheurs kenyans depuis de nombreuses années. Il vient de recevoir le titre de « partenaire exceptionnel de l'année 2019 » par son institution d'accueil à Nairobi, le centre international de physiologie et d'écologie des insectes (icipe).

L’icipe a choisi Paul-André pour « son sens exemplaire de la collaboration et du partenariat ». Le centre a déclaré : « l'expertise de Paul-André dans les interactions entre les plantes hôtes et l'ennemi naturel a joué un rôle déterminant dans la mise en œuvre des efforts de l’icipe en matière de gestion biologique et de l'habitat dans les cultures de base et pour l'intégration efficace de l'équipe IRD dans celle de l’icipe.

Paul-André Calatayud accompagné de l'un de ses collègues à l'icipe.

© Agnès Faivre

Ses publications dans ce domaine ont veillé à ce que le travail de l’icipe reste visible : contribuer à la science de pointe en biologie évolutive. Paul-André a également encadré plusieurs scientifiques et étudiants et a largement contribué à améliorer la qualité de la science ».

Très honoré de recevoir ce prix, Paul-André a souligné : « le fort partenariat entre l'IRD (et notre UMR EGCE) et l'icipe est très important car il nous permet de maintenir un laboratoire au service de EGCE (et IRD) sur place en Afrique de l'Est, afin non seulement d'accéder au matériel biologique présent dans la région mais également de participer via l'icipe à des projets de recherche régionaux. Lors de mes affectations à l'icipe, je me suis attelé à ce que ce partenariat soit non seulement renforcé mais perdure. ».