La Première Ministre Elisabeth Borne a notifié mercredi 22 février 2023 que le projet Nāhiti se voyait attribuer une participation de France 2030 pouvant aller jusqu’à 1 million d’euros dans le cadre de l’appel à projets « Programme d’Innovation Outre-Mer (PIOM) du PIA-3 ».

Nāhiti vise à associer l’ensemble des forces impliquées dans la recherche et l’innovation présentes en Polynésie française afin de de structurer l’écosystème d’innovation à l’échelle du territoire polynésien et d’apporter ainsi un accompagnement efficace et adapté aux porteurs de projets innovants.  Nāhiti s’inscrit directement au cœur de la stratégie de l’innovation 2030 de la Polynésie française, récemment adoptée par l’assemblée de Polynésie française.

Nahiti

Le projet Nahiti a été co-construit par le consortium RESIPOL+. Il regroupe les partenaires du consortium RESIPOL (qui structure la politique de site en matière de Recherche, d’Enseignement Supérieur et d’Innovation) dont l’IRD est un des six partenaires fondateurs, élargit à plusieurs représentants de partenaires du secteur privé.
RESIPOL+ fédère ainsi un large ensemble de partenaires académiques, territoriaux, associatifs et socio-économiques, unis par une même vision de l’innovation au service du développement du territoire :

Nāhiti ambitionne de structurer l’écosystème d’innovation sur le territoire polynésien en trois ans via deux volets d’intervention deux volets principaux :

  • Sensibilisation et formation à l’innovation
  • Soutien à l’émergence et au développement de projets innovants et de start-up

Ces 2 volets se déclinent en neuf actions :

Sensibilisation et formation à l’innovation et à l’entrepreneuriat Soutien à l’émergence et au développement de projets innovants et de start-up
  • Action 1. Interface entre monde académique et monde socio-économique et sensibilisation
  • Action 2. Formation de la communauté académique à la création de valeur & de la communauté économique aux partenariats de recherche & d’innovation
  • Action 3 PEPITE Nāfai : Pôle   Étudiant pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat en Polynésie française
  • Action 1. Ouverture des équipements scientifiques à l’échelle du territoire
  • Action 2. Expertise financière et aide au montage du Business Plan
  • Action 3. Veille ciblée et assistance au montage des réponses aux Appels à projets innovation
  • Action 4. Soutien à la protection et à la valorisation de la propriété intellectuelle (PI)
  • Action 5. Expertises juridiques et techniques spécifiques
  • Action 6. Sélection des projets de fort impact bénéficiaires de l’accompagnement intensif POLYNNOV

 

Cette démarche de formation et d’accompagnement aux projets innovants sera conduite selon un double périmètre :

  • un périmètre large, via une ouverture du dispositif à l’ensemble des usagers du territoire polynésien (étudiants et élèves, doctorants, porteurs de projets, entrepreneurs, public « Formation Tout au Long de la Vie » notamment)
  • un périmètre resserré, via un accompagnement intensif intitulé POLYNNOV proposé à dix porteurs de projets sélectionnés pour leur fort potentiel d’innovation, et qui serviront de démonstrateurs. La première « promotion » de bénéficiaires de cet accompagnement intensif a déjà été identifiée au terme d’un processus d’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) évalué par un Jury d’experts indépendants reconnus nationalement. Un nouvel AMI sera lancé dans deux ans.

Au travers de cette démarche de formation, sensibilisation et accompagnement à l’innovation, Nāhiti exercera un impact mesurable sur le développement du territoire polynésien : en soutenant la réalisation de projets innovants, mais aussi en agissant en profondeur sur les conditions même de leur émergence via la création et/ou le renforcement des boucles d’interaction au sein d’un écosystème qui, à l’image du territoire polynésien, est aujourd’hui à la fois très riche et très fragmenté.
Les moyens mis en œuvre exerceront en ce sens un effet-levier, permettant un passage à l’échelle et surtout incitant l’émergence de projets innovants puis permettant l’accompagnement expert de leur développement sur le long terme.

Dans le cadre de cette démarche concertée, l’IRD s’est engagé à contribuer aux actions suivantes :

  • participer au renforcement des synergies entre le monde académique et le monde socio-économique.
     
  • Contribuer à la formation de la communauté académique à la création de valeur et de la communauté économique aux partenariats de recherche et d’innovation.
     
  • Participer financièrement à la mise en place de modules d’entrepreneuriat et d’innovation au sein du Pôle Étudiant pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat (PEPITE)
     
  • Mutualiser ses équipements scientifiques avec l’ensemble des partenaires du consortium RESIPOL+ à l’échelle du territoire
     
  • Co-financer deux postes mutualisés : un chargé de valorisation et de protection de la propriété intellectuelle, et un ingénieur de projet. Le Département Mobilisation de la Recherche & Innovation de l’IRD apportera son soutien.
     
  • Le projet NAHITI sera articulé avec le projet RERIPA (Recherche et Innovation face aux enjeux climatiques dans le Pacifique ), porté par l’IRD, qui vise à consolider les écosystèmes Recherche & Innovation sur les enjeux climatiques dans plusieurs Pays insulaires de la région Pacifique.

 

 

La Première Ministre Elisabeth Borne a notifié ce mercredi 22 février 2023 que le projet Nāhiti se voyait attribuer une participation de France 2030 pouvant aller jusqu’à 1 million d’euros dans le cadre de l’appel à projets « Programme d’Innovation Outre-Mer (PIOM) du PIA-3 ».