Valérie Verdier, PDG de l’IRD, était en déplacement au Sénégal entre le 31 mai et le 5 juin derniers afin de rencontrer les principaux partenaires et aller à la rencontre des personnels de l’Institut. Il s’agissait de son premier déplacement à l’international, en raison du contexte Covid, depuis sa nomination à la tête de l’Institut, à destination du pays qui compte la plus importante présence et activité de l’Institut à l’étranger.

Le Sénégal est aussi un pays emblématique de l’histoire que l’IRD a en en partage avec l’Afrique au service de la science et des sociétés, avec une production scientifique importante (18 % des publications au Sénégal le sont avec un chercheur de l’IRD) soutenue par les dispositifs d’appui à la recherche de l’Institut (quatre LMI, huit GDRI-Sud et trois JEAI) et des actions de renforcement des capacités.

L’IRD participe ainsi à l’excellence de la recherche au Sénégal, en tissant de nombreuses collaborations avec les établissements d’Enseignement supérieur et de la recherche, mais aussi avec de nombreux acteurs du développement et les sociétés elles-mêmes.
Valérie Verdier est allée à leur rencontre afin d’échanger sur
les approches de partenariat équitable et autour de la Science de la Durabilité que porte l’Institut pour accompagner la résilience des populations et relever ensemble les défis globaux.

Ce déplacement au Sénégal était articulé autour de grands axes :

  • Un volet recherche avec la rencontre des partenaires académiques et une matinée de présentations et d’échanges devant le directeur général de la Recherche scientifique sur les projets phares de recherche au Sénégal portés par neuf binômes de chercheurs IRD et leurs partenaires sénégalais :
    • Le CRCF - Centre régional de recherche et de formation sur la prise en charge du VIH/sida
    • L’IFAN - Institut fondamental d’Afrique noire
    • L’Institut Pasteur de Dakar
    • L’IRESSEF -  Institut de recherche en santé, de surveillance en épidémiologie et de formation
    • L’ISRA - Institut sénégalais de recherches agricoles
    • L’UCAD - Université Cheikh Anta Diop
    • L’USSEIN - Université du Sine Saloum El-Hâdj Ibrahima Niass
  • Une concertation et coordination des opérateurs et acteurs français (AFD, CIRAD…) autour des équipes de l’ambassade de France au Sénégal.
  • Les grands projets structurants et particulièrement celui du Campus Franco-Sénégalais avec ses acteurs clés.
  • Les enjeux régionaux et internationaux en lien avec Africa Rice, CORAF, le conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles, et la délégation de l'Union européenne au Sénégal.
  • Un engagement fort sur la culture scientifique avec la nouvelle revue scientifique Global Africa en partenariat avec entre autres l’Université Gaston Berger.
  • Des rencontres et échanges avec l'ensemble des personnels en poste au Sénégal et avec les élus locaux du personnel.

Conseil d'administration du Campus franco-sénégalais - Juillet 2021

© IRD/Y. Ndiaye

Valérie Verdier était également invitée à Dakar du 11 au 13 juillet pour la tenue du premier conseil d’administration du Campus franco-sénégalais au sein duquel elle siège au titre des personnalités scientifiques nommées. L’IRD conduit une réflexion autour des contenus académiques pour ce projet voulu et initié par les Présidents de la France et du Sénégal, Emmanuel Macron et Macky Sall.

Ce nouveau déplacement renforce la place que l’IRD occupe dans le panorama de l’Enseignement supérieur et la Recherche au service du développement, notamment en matière de renforcement des capacités et de formation des experts et scientifiques de demain au Sénégal.

Rencontre avec Ahmadou Aly Mbaye, recteur de l’UCAD

© IRD/Y. Ndiaye

Il a en effet été l’occasion pour Valérie Verdier de rencontrer et échanger avec :

  • Le ministre de l’Enseignement Supérieur, Cheikh Oumar Anne,
  • Ahmadou Aly Mbaye, recteur de l’Université Cheikh Anta Diop, principal partenaire de l’IRD au Sénégal,
  • Baba Dramé, directeur de l’Environnement et des Établissements classés,
  • Ouidad Tebbaa, directrice de l’Agence universitaire de la Francoponie (AUF) Afrique de l’Ouest.