L’IRD a lancé, le 3 mai dernier, la première édition des Trophées de l'innovation pour récompenser des doctorants et jeunes chercheurs, porteurs de projets innovants à fort impact dans les pays du Sud et répondant aux Objectifs de développement durable (ODD).

Les deux lauréats ont été annoncés le mardi 28 novembre à l’occasion du Sommet EMERGING Valley.

Avec ce concours, l’IRD entend inciter les jeunes scientifiques à développer des solutions innovantes et les accompagner dans la mise en œuvre de leur projet. Pour cette première édition, 44 candidatures issues de 13 pays ont été reçues. Parmi les candidats, 6 nominés ont été sélectionnés et ont participé à une séance de coaching à Rabat au Maroc début octobre. Cette première édition s’est clôturée avec la remise des Trophées aux deux lauréates désignées par le jury?Patricia Ricard, Présidente de l’Institut océanographique Paul Ricard, Thierry D’Almeida, Directeur Programmes de formation et de recherche de Sèmè City, Jérôme Vuillemin, Directeur de Qualitropic, Papa Amadou Sarr, Directeur exécutif Mobilisation, Partenariats et Communication de l’AFD, Charles Talbot, co-fondateur du LICA, Sabine Lopez, Directrice de la Direction des projets à l’AUF, Ousmane Koïta, membre du Conseil Scientifique de l’IRD et Directeur du LBMA. . Elles ont reçu un prix de 10 000€ et bénéficieront également d’un accompagnement d’un an à la mise en œuvre de leur projet.

De gauche à droite : Clarisse Njovu Balegamire, Valérie Verdier, PDG de l'IRD, Adèle Rayangnéwendé Ouédraogo et Samir Abdelkrim, fondateur d’EMERGING Valley.

© IRD - Stéphanie Gaudreault

Les lauréates

Clarisse Njovu Balegamire 

Cette jeune géologue congolaise, spécialiste de l’exploitation des ressources et des risques naturels, veut valoriser les rejets miniers qui envahissent sa région à l’est de la République démocratique du Congo. Elle s’ingénie à en faire des matériaux pour construire les routes qui manquent tant à son pays.

>> Découvrez son portrait

 

Adèle Rayangnéwendé Ouédraogo 

Au Burkina-Faso, cette chargée de recherche en agro-pédologie mobilise toute son énergie pour renforcer les bonnes pratiques agroécologiques. Elle formule des biofertilisants à partir des déchets ménagers, agricoles et agro-industriels pour améliorer la qualité des sols et donc, les rendements des cultures.

>> Découvrez son portrait

« En lançant les Trophées de l’innovation, nous souhaitions afficher notre soutien au développement de solutions innovantes basées sur la science et visant à répondre à des enjeux de durabilité en lien avec les populations des pays du Sud. Nous sommes heureux de pouvoir accompagner les deux lauréates de cette première édition et de participer ainsi à la réussite de leur projet. » Valérie Verdier
 

La prochaine édition des Trophées de l’innovation se tiendra en 2024. 


Contacts presse 

>> Consulter le communiqué de presse