Dans le cadre du « Réseau Régional d‘alerte côtière », l’Institut de recherche pour le développement (IRD), la Communauté du Pacifique (CPS) et Météo-France Nouvelle Calédonie ont déployé une bouée houlographe, qui mesure les vagues et le vent en temps réel au large sud de Nouméa.

 

Bouée houlographe

© CPS & IRD

Le dispositif est constitué d’une bouée houlographe jaune de 40 cm de diamètre, ainsi que de 2 flotteurs de couleur orange. Les données collectées automatiquement par le dispositif seront consultables en temps réel via le site : www.reeftemps.science/wavebuoy. Elles s’adressent avant tout aux scientifiques (prévisionnistes de Météo-France NC, océanographes de l’IRD et de la CPS), pour le suivi des épisodes de forte houle et pour la validation des modèles de vagues, de circulation des courants océaniques et d’inondation côtière, mais aussi aux pêcheurs, aux pilotes maritimes ou bien sûr, aux surfeurs. 

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie bénéficiait de mesures de la houle de manière très occasionnelle et isolée. L'installation de ce dispositif va permettre de mieux observer et comprendre les phénomènes liés à la houle. Ce dispositif est considéré comme expérimental, dans la mesure où la qualité des données sera analysée avec quelques précautions d'usage avant de déployer d'autres systèmes similaires dans le Pacifique. Il est demandé aux utilisateurs de la mer qui croisent dans la zone de ne pas perturber ce dispositif de mesure.

Des dispositifs similaires ont été ou seront installés à Fidji, Tuvalu et Kiribati. Ce projet est financé par l’Organisation Mondiale de la Météorologie (pour Fidji, Tuvalu et Kiribati), et par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères via le Fond Pacifique (pour la Nouvelle Calédonie). 

 

Contacts médias (GMT +11)

Contacts des scientifiques (GMT +11)

 


 

Thumbnail

Voir l'actualité en vidéo